C’est la faute du Petit Poucet.

 

Je ne connais pas d’histoire plus traumatisante que celle du Petit Poucet.

Un bûcheron et une bûcheronne, trop pauvres pour nourrir leurs enfants, les abandonnent en forêt. Le Petit Poucet sème des cailloux sur son chemin et les enfants retrouvent leurs parents. La misère est toujours là, le père repart en forêt avec sa tribu. Cette fois, l’astuce du Petit Poucet ne fonctionne pas, les oiseaux ont mangé les miettes semées sur le chemin. La suite de l’histoire est sordide : la peur, des larmes, du sang, un ogre qui mange les enfants et égorge ses filles. C’est l’horreur  !

Enfant, j’ai lu cette histoire des centaines de fois. J’avais peur et j’en redemandais. Les contes pour enfants ont comblé mes attentes. Le petit Chaperon Rouge, Cendrillon, la Belle au Bois Dormant … De belles histoires ?  Pas du tout. Il s’en passe des choses, au fil des pages. Les enfants sont en danger, les loups et les ogres rôdent en permanence, les princesses deviennent des servantes, les reines sont diaboliques.

J’adorais ces histoires.

Dans la vie, j’aime la quiétude, l’apaisement, je fuis les complications. Pour les romans, les films, la vie des célébrités, c’est tout le contraire. Je n’aime pas les histoires simples, les ‘gentils’. Hannibal Lecter est mon héros. Il est méchant, torturé, cabossé, timbré, tourmenté et … cruel.

Tout ça, c’est la faute du Petit Poucet. Il m’a donné le goût du sulfureux

Bien sûr, je ne regarde jamais de comédies romantiques, je m’ennuie. Je fuis ces bons sentiments qui dégoulinent tout au long du film. Certains attendent avec plaisir ‘ Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants‘. Pour moi, c’est la suite qui est intéressante, quand les mensonges arrivent, quand les disputes commencent, quand la vaisselle vole, quand les avocats de l’un et de l’autre entrent en scène.

J’aime les émotions qui vont jusqu’au malaise, les tensions dramatiques, quand tout déraille et vole en éclats.

C’est encore la faute du Petit Poucet.

Chez mon coiffeur, je lis Paris Match et là, encore, je survole les reportages ‘glamour’. Je lis plus volontiers un article sur Loana, qui revient sur le devant de la scène. Pour elle, des kilos en moins, plus de drogue ni de mauvaises fréquentations. On y croit … Jusqu’à la prochaine descente aux enfers !

J’ai suivi avec attention l’histoire de John-John Kennedy. A lui seul, il a alimenté des quantités d’articles dans la presse people : Une naissance comme un conte de fées, l’assassinat de son père, de son oncle. Une jeunesse dorée mais traquée et encore des morts (son grand-père, le fils de son beau père). Un mariage et un drame de plus, la mort de sa mère à 64 ans. Et enfin, cet avion qui s’est écrasé. Trois morts … Lui, sa femme, sa belle-sœur.

Cette semaine a eu lieu l’événement le plus glamour de l’année. C’était une belle cérémonie. J’ai vu la sublime robe de Meghan, son impeccable maîtrise du rôle. Harry est transformé. Fini ‘Dirty Harry’ et ses frasques. C’est un couple parfait.

J’ai cherché du côté des tabloïds, qui avaient toujours quelque chose à déballer.

Ce n’est pas de ma faute, c’est à cause de l’histoire du Petit Poucet.

J’ai trouvé quelques anecdotes croustillantes.

Les parents de la jeune femme ne correspondent pas aux standards de l’aristocratie. Un peu de suspense pour le père. Viendra, viendra pas à la cérémonie ?

Et Meghan, on dit que c’est une princesse aux dents longues !

J’attends la suite. A l’heure des réseaux sociaux, nous ne perdrons pas ce couple de vue.

Je vous laisse, je crois qu’il se passe quelque chose chez les Hallyday. La tragi-comédie continue.

 

18 Commentaires

  1. Visiteuse

    Pour votre petite fille, une magnifique version tchèque du conte appelée « 3 noisettes pour Cendrillon ».
    Pas de fée ni de citrouille mais de la magie quand même et une Cendrillon délicieuse qui monte à cheval, qui chasse et qui décide : https://www.youtube.com/watch?v=unxomJfMKJs

    Pour les adultes, il y a « Psychanalyse des contes de fée » de Bruno Bettelheim qui est la référence !
    Et dire que certaines jeunes femmes d’aujourd’hui trouvent les contes de fées sexistes et les bannissent de la culture, c’est triste et bête, sauf bien sûr quand des grands-mères font de la résistance…

    Réponse
  2. chiffonsandco

    Moi, je suis tout le contraire : j’aime les comédies romantiques, les belles histoires d’amour et surtout les histoires qui se terminent bien et pourtant, j’ai aussi été élevée avec « le petit Poucet »….

    Réponse
  3. Daphné @ be frenchie

    Quand Jacques Higelin nous a quittés, ses enfants lui ont fait la plus belle des fête, réunis tous ensemble autour de leur papa adoré – j’ai les larmes aux yeux rien que d’y penser.

    Dans notre société hyper connectée, n’est-ce pas le plus difficile, finalement pour une célébrité ; arriver à garder son jardin secret, partager des choses en ne cherchant pas à transformer sa vie en télé réalité ?

    Bowie, parti sur la pointe des pieds, nous laissant un disque, puis le silence, c’est quand même la classe absolue !

    Réponse
    • Jo

      Bowie, c’était l’élégance. Tous ces artistes qui paradent dans les magazines sont bien contents. Faut pas qu’ils viennent se plaindre quand Paris Match parle de leur divorce, après …
      Pour beaucoup d’artistes, on ne sait rien de leur vie privée et c’est très bien comme ça.
      Pour Harry et autres princes, je suppose qu’il ne peut pas se marier entre 2 témoins, le faste et la parade font partie du protocole.
      Je vais continuer à lire Paris Match chez mon coiffeur, mais comme je vieillis, je connais pas les petits nouveaux sur le devant de la scène.

      Réponse
    • Jo

      Et c’est pas fini ! C’est pas la grande classe, tout ce déballage.

      Réponse
  4. Janachète

    Moi je suis une romantique assumée. Donc j’aime les histoires qui finissent bien.
    Mais j’adore aussi les intrigues amoureuses ou autres .
    La presse people m’intéresse mais à petite dose .
    Et j’aime la science fiction quand elle donne à réfléchir ou à rêver.
    Bisew Jo !

    Réponse
    • Jo

      Tu as raison, la science fiction, c’est bien, ça n’existe pas et on peut aller très loin dans l’imaginaire.
      Mais chez les princes de Monaco, Angleterre et ailleurs, ça déménage. Entre les enfants cachés, les adultères, les couples qui ne durent que 2 ou 3 ans, Paris Match va encore avoir des Unes croustillantes.

      Réponse
  5. Corinne

    Hello, les princesses font rêver, mais quand j’ai vu le prix de la robe 400 000 euros je mes suis dit qu’une partie de cet argent aurait pu servir à autre chose, aider les manants pourquoi pas ? J’ai du mal à accepter ces inégalités , certains diront que c’est de la jalousie, moi je me sens plus « humaniste » ! Je suis prête à refaire la révolution et à couper des têtes !!! Mais comme je ne suis pas à une contradiction prêt je publie ce matin un article sur les tenues pour un mariage, car j’étais devant ma télé et j’ai admiré et critiqué les tenues de ces dames !!! Belle journée

    Réponse
    • Jo

      Mais oui, ça fait du bien de critiquer devant sa télé, ça défoule ! Tu as vu le chapeau ridicule de Camilla !
      La robe de la mariée était très jolie. Les experts nous disent que le mariage coûte cher mais que d’un autre côté, les touristes et produits dérivés compensent. Qui croire ? Je ne sais pas.

      Réponse
    • Visiteuse

      Oui, enfin tout est relatif dans ce qui compose le combustible à indignations.,
      400 000 € une robe c’est seulement 0,04% d’un milliard et quelques de livres de recettes que ce mariage a rapporté économiquement au pays.
      +Trois milliards de téléspectateurs pour regarder le prince Harry et sa fiancée Meghan Markle se dire oui dans la chapelle de Windsor.
      Conclusion, cette robe de mariée est vraiment bon marché, je dirai même plus, pas très loin d’une robe Tati.
      Arf

      Réponse
      • Jo

        Belle démonstration, en effet

        Réponse
  6. Nadine jai50ansetapres

    C’est fou comme on est friands de tous ces ragots, toutes ces histoires à sensations, je pense que ca nous rassure sur notre vie bien plate en regards de ces évènements.
    Devine ma petite fille de 2 ans et demi adore l’histoire du petit poucet, je lui ai lu 2 fois et après j’ai arrêté parce que je la trouvais un peu violente mais elle la redemande. elle se fait peur, lit le livre toute seule et raconte l’histoire à sa façon. Je l’ai filmé.

    Réponse
    • Jo

      Comme toi, je la trouve un peu violente pour les enfants, l’histoire du Petit Poucet. Mais les enfants en redemandent.
      J’ai un livre d’un affreux monstre que Mathilde adorait. J’avais peur qu’elle ne dorme pas la nuit, mais non, pas du tout.
      ça fait partie du développement d’avoir peur.

      Réponse
  7. matchingpoints

    Vous avez raison, l’idylle est bien moins drôle que les scènes de ménage et la guerre des clans ! Les conte nous ont habituées à voir le côté « obscure » de l’être humain… 🙂
    Heureusement il y a le coiffeur et les salles d’attente des médecins pour nous en informer !

    Réponse
    • Jo

      Dans les salles d’attente du médecin, les journaux sont trop anciens.
      Quand j’arrive chez le coiffeur, il me donne systématiquement les 5 ou 6 Paris Match et j’épluche tout ça pendant le temps de la coloration.
      C’est du travail, mine de rien. Il s’en passe des choses sur la planète people.

      Réponse
  8. Solange

    Tu me fais trop rire Jo et comme toi Hannibal Lecteur est mon héros je l’adore!!! J’ai « dévorais » ses bouquins et les films! Pour ma part la presse people ne me branche pas du tout à part chez le coiffeur? et pour les jeunes mariés je leur souhaite une longue et belle vie, nous verrons la suite?

    Bonne fin de semaine,

    Bises

    Réponse
    • Jo

      En lisant Paris Match chez le coiffeur, je connais bien la vie des ‘people’, sauf ceux de moins de 30 ans …
      Bien sûr, les magazines en rajoutent et inventent si besoin, je ne suis pas dupe.
      Mais de temps en temps, la vie est bien cruelle. Pour John Kennedy junior, c’était une malédiction.
      En tout cas, ces malheurs et ces bonheurs font travailler les journalistes.
      Et pour Meghan et Harry, on verra … Bon we.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.