La fête est finie.

 

Tout fout le camp ! Les bonnes manières, les petits cadeaux … Terminé.

Cette semaine, j’avais rendez-vous avec mon banquier. (So chic, cette phrase) En fait, je voulais simplement faire opposition à un prélèvement suspect.  J’ai donc fait la connaissance de mon banquier, qui est en réalité une banquière. Nous bavardions cordialement quand mon œil s’est arrêté sur une pile d’agendas, posés là, sur le bureau. Je lorgnais sur ces petits carnets bleus, d’un format pratique.

J’ai osé  – Serait-il possible d’avoir un agenda ?

Réponse de la jeune femme, un peu gênée – euh, en fait, ce sont des cadeaux pour les entreprises !

J’ai insisté, joué la carte de l’humour en disant que j’étais une entreprise à moi toute seule et je suis repartie avec le petit agenda.

Quelle victoire  !  Quel pouvoir de persuasion !  L’année 2018 commence bien.

 Il faut quand même pleurer, supplier pour avoir un agenda, c’est pas glorieux !

J’ai repensé  à mes premières années en entreprise. Au moment des fêtes, on croulait sous les boites de chocolats et on distribuait des agendas à toute la famille.

T’en veux, t’en veux ?  J’en ai des rouges, des blancs, des dorés, argentés, des petits, des grands …

On ne savait que faire des paniers garnis, bouteilles de vin, serviettes de bain et autres stylos, briquets, jeux de cartes, offerts par nos fournisseurs. Un jour, nous avons reçu de magnifiques glacières avec radio intégrée. Amazing ! Elles n’ont pas eu beaucoup de succès, elles sont restées à l’étage, dans un coin. Elles pourraient plaire à Sophie Calle !

Il faut dire qu’à l’époque, les fournisseurs créaient de vrais liens avec leurs clients.   Les commerciaux venaient souvent, au moins une fois par mois, au bureau.  Ces petits cadeaux entretenaient l’amitié. Maintenant, les relations se font par mail, par téléphone, il n’y a plus de budget, ni pour le salaire d’un commercial, ni pour les cadeaux de fin d’année.

Après l’euphorie des pin’s, tout a changé.  A partir des années 2000, on pouvait compter les cadeaux d’entreprise sur les doigts d’une main. L’agenda restait, fidèle jusqu’au bout.

Maintenant, le climat est morose. Le cadeau de fin d’année est passé aux oubliettes. Les commerçants de quartier donnent, tout au plus, un sac avec leur logo, pour faire les courses.

Mais hier soir … Surprise ! Mon mari a eu un petit paquet, à la pharmacie. Certes, c’est une babiole, mais ça fait plaisir. Ce sera sans doute le seul. La rareté crée l’intérêt.

 La gentillesse survient, d’un coup, dans un petit détail. Merci Madame la pharmacienne !

Je vais la remercier, à ma façon, tout au long de l’année. J’ai l’habitude de me procurer les produits de parapharmacie en ville, là où les prix sont attractifs.  J’ai décidé d’acheter quelques tubes de crème chez elle, même s’ils sont un peu plus chers.

Oui, Monsieur le Président Macron, j’ai décidé de faire quelque chose pour la Nation. Je vais boycotter les grandes enseignes pour sauver ma pharmacie de quartier.

Comme quoi, un petit savon qui sent bon peut donner de grandes ambitions.

19 Commentaires

  1. Lou

    J’ai reçu 2 calendriers et 4 agendas…normal après la grippe et la bronchite 😀
    Par contre, nous gâtons nos salariés tous les ans ! Bon d’achat Sephora, et produits de notre exploitation.
    Normal, car nous ne ferions rien sans eux.
    Bises

    Réponse
    • Jo Ridee rieuse

      L attention aux salariés fait toujours plaisir. Tant pis pour les calendriers et les agendas. De toute façon, on a tout sur notre téléphone et ça sonne pour nous informer des rendez vous.
      Très bonne année à toi

      Réponse
  2. manoudanslaforet

    Bonne année à toi ! Un conseil la galette fais la toi même simplissime, pas chère et délicieux!!!

    Réponse
    • Jo

      Oui, prochain dimanche, je fais la galette. Ils nous prennent pour des américains, ces pâtissiers !

      Réponse
  3. black sapes

    Tout fout le camp ma pauvre dame alors il faut se réjouir de n’importe quelle petite victoire
    Bises

    Réponse
    • Jo

      Tu as raison, pas la peine de mettre la barre trop haut. Personnellement, si la barre est trop haute, je passe dessous.
      A 56 ans, je ne vais pas me fixer des objectifs de Ouf !
      Je te souhaite une belle année.

      Réponse
  4. Valerie

    J’adore ta plume Jo ! Je me demandais De Quoi tu allais parler ! Je vais faire Comme toi Et acheter un peu plus Chez Ma pharmacienne !
    Excellente idee
    Bizzz Et Bonne Année

    Réponse
    • Jo

      Merci. Je parle souvent du quotidien et je suis comme Tata Yoyo, dans ma tête, ya des tas d’oiseaux.
      Bonne année à toi. Bises

      Réponse
  5. julie lab

    Etant fonctionnaire, je n’ai jamais reçu un seul cadeau de l’Etat, mdr. Et alors sans cadeau, c’est de pire en pire, les pressions et la suspicion de fainéantise. Toujours rendre des comptes et toujours plus!
    Heureusement, mes petits élèves ont envie de me bichonner et de me faire plaisir!

    Ben quoi! l’Etat pourrait au moins fournir un stylo rouge et un sac de voyage par an, non! :))))))
    (ooh les clichés!!)

    bon dimanche!

    Réponse
    • Jo

      Oui, je sais, on entend souvent – Ah, ces fonctionnaires, toujours en vacances.
      Quand je regarde l’emploi du temps de mes amis profs, c’est quand même bien chargé.
      Le cadeau à la maîtresse, ça reste un joli lien. Pas sûr que Monsieur Macron trouve des sous pour le sac, les salaires sont bloqués, me semble-t-il.
      Bon courage pour ce métier difficile mais passionnant.

      Réponse
  6. La Baladine

    J’ai toujours connu ça, partout où je suis passée et même à Paris, le petit cadeau de la pharmacie, un savon, une bougie, un calendrier… Par contre les cadeaux d’entreprise, jamais. Au mieux une carte…
    Sinon, oui, faire vivre les petits commerces,c’est toujours mieux que d’engraisser les grandes surfaces. Et les libraires! Surtout les libraires!
    En attendant, je te souhaite une bonne galette 😉

    Réponse
    • Jo

      Nous avons à Brive, une jolie librairie qui s’appelle La baignoire d’Archimède http://www.labaignoiredarchimede.com/
      Les deux libraires sont très professionnelles, j’achète souvent des livres pour ma petite fille.
      Par contre, comme je n’aime pas trop garder les livres une fois lus, je vais souvent à la bibliothèque.
      Et sinon, je viens d’acheter 2 galettes. Les prix ! hallucinant ! Une galette briochée pour 6 à 14 euros, ce n’est qu’une brioche avec du sucre dessus. Et la galette frangipane, elle est presque au prix du caviar. Pfff !

      Réponse
  7. matchingpoints

    Comme quoi le petit cadeau peut ramener une cliente …Vous avez raison de soutenir le commerce du quartier – ces liens disparaissent petit à petit.
    Une belle résolution pour la nouvelle année que nous vous souhaitons belle !

    Réponse
    • Jo

      Bonne année à vous aussi.
      Certains diront qu’un pharmacien n’est pas à plaindre, il a un bon salaire. J’ai lu quelque part que la profession souffre, que les grands groupes cassent les prix. C’est exactement ce qui s’est passé chez mon employeur, dans un autre domaine. Nous ne pouvions pas lutter contre les plus gros qui vendaient les mêmes produits bien moins chers que nous.
      Notre pharmacienne peut nous apporter des conseils, elle sait que nous avons 2 petites filles, des parents âgés.
      A Brive, c’est différent, on prend un ticket ‘avec ordonnance’ ou ‘sans ordonnance’, on attend au moins 20 minutes pour être servi sans grande discussion.

      Réponse
  8. JANachète

    Heureusement mon mari qui est médecin recoit encore beaucoup de cadeaux mais plus des patients et correspondants que des laboratoires .
    Ca c’est beaucoup plus rare .
    Et oui plus de budget.
    Bises ma belle!

    Réponse
    • Jo

      C’est rassurant, si les patients lui font des cadeaux, c’est un bon médecin. Maintenant, dans tous les secteurs, les budgets sont serrés. C’est peut être plus sain car un labo qui offrait de somptueux cadeaux attendait forcément quelque chose en retour.
      Chez les artisans, il y a encore des contrats pour gagner un voyage. Ils doivent atteindre un certain chiffre chez leur fournisseur. Ils ne se posent pas la question du meilleur rapport qualité/prix pour le client, ils facturent pour atteindre le voyage, c’est tout.
      Bon week end. Ici, c’est pluvieux, on va manger une galette.

      Réponse
  9. nadine jai50ansetapres

    Tu as trouvé ta BA pour la France, bravo. Ce qu’il faut pas faire pendant que eux… Bon on va pas remuer le couteau dans la plaie !
    Belle année à toi.

    Réponse
    • Jo

      Une BA pour une journée, mais Monsieur le Président a dit – Chaque matin demandez vous ce que vous pouvez faire ! On est le 6 et je n’ai déjà plus d’idées.
      Peut-être pourrait-il nous envoyer une mission par mail, chaque jour

      Réponse
      • La Baladine

        Tu te poses la question, c’est déjà bien!

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.