Ces petits trésors dans nos tiroirs.

 

En ce moment, c’est le ‘grand ménage’ dans la maison de ma belle-mère, pour la mettre en vente. Les enfants et petits-enfants ont récupéré quelques meubles, des bibelots, des babioles.

Dans un tiroir, mon mari a trouvé une petite boite, avec son prénom écrit sur le couvercle.

A l’intérieur, un trésor : une mèche de cheveux blonds.

Tout naturellement, il a mis cet écrin dans sa poche. Ce sont ‘ses’ cheveux, c’est un joli souvenir.

Maintenant, cette petite boite est sur le meuble, dans l’entrée. 

Elle va passer des années dans un tiroir.  Et un jour de grand ménage de notre maison, nos filles diront – Tiens, c’est une mèche de cheveux de papa !

Et si on coupait court à tout ça ! A mon avis, la meilleure place pour ce trésor, c’est la poubelle.

Pourquoi entasser ces objets qui ne serviront jamais à rien ?  Je traque les chargeurs de téléphone hors d’usage, les stylos qui n’écrivent plus, les fèves de galettes des rois, les trombones, les élastiques … Ces trucs inutiles partent aux ordures. 

Tout ce bazar n’a aucun sens. Je jette, je gagne de l’espace.

Pour la mèche de cheveux, c’est plus compliqué.

L’affect s’en mêle. C’est une part de son enfance, un moment de son passé.

Elle va rester dans un tiroir. Personne ne prendra la décision de la faire disparaître. 

Drôle de cadeau fait par ma belle-mère !  C’est un souvenir embarrassant. 

J’avais fait la même chose à la naissance de nos filles. J’avais mis, dans une boîte, le bracelet de naissance, une tétine et leurs premières quenottes. Et puis un jour … Tout est parti à la poubelle. Ces objets n’avaient leur place nulle part.

Et ça ne manque à personne, je vous l’assure !

Il reste des photos, quelques livres et dessins de leur enfance.  

A l’heure du minimalisme, la présence de chaque objet doit être mûrement réfléchie sinon c’est le chaos.  

Je suis plus à l’aise dans une sorte de dépouillement ; je n’aime pas les collections, l’accumulation.

Pour une fois, je suis dans la tendance.

 

16 Commentaires

  1. Sophie

    Je laisse le soin à mes enfants de jeter ce qu’ils voudront jeter après ma mort. 🙂
    Quoi? moi flemmarde ou couarde? oui, ça se pourrait bien 🙂
    bises

    Réponse
    • Jo

      au moins tu ne te poses pas de questions. A eux de décider, le moment venu.
      Bon week-end

      Réponse
  2. Visiteuse

    Ah ben vla ! En lisant juste le titre de votre billet, j’ai tout de suite pensé à vos petits enfants.
    J’imaginais 6 mains potelées levées de 3 bébés, des tiffes à la Titeuf, une quenotte unique dans chaque bouche, en train de hurler à qui mieux-mieux pour être servi le premier niveau bib.
    Et de vous imaginer au milieu de ces adorables braillards à vous demander quel sera votre critère de choix, le volume sonore, la préséance de naissance ou l’honneur aux filles ? Tout en vous demandant si par votre faute, vos petits enfants ne traîneront pas un boulet traumatique suite à cette décision fatalement arbitraire.

    A l’évidence, j’étais à côté de la plaque. Sinon, une mèche de cheveux de Ramsès II a été vendue aux enchères. Heureusement que l’un de ses 100 enfants ne l’a pas jetée dans la poubelle de l’Histoire…

    Réponse
    • Jo

      Vous avez vu juste, je n’en parle pas sur le blog mais je suis épuisée par les nuits agitées des bébés. Le compagnon de notre fille a repris le travail (il est pompier) et il est de garde, souvent la nuit. Donc, nous avons 2 braillards, avec une horloge dans le ventre, réglée toutes les 3 heures, de préférence en même temps. Je passe donc 3 nuits par semaine, chez elle. Pas beaucoup le temps de souffler entre les biberons, les couches et les petits caprices de ces messieurs. C’est difficile …
      Et sinon, pour Ramsès, je ne partage pas votre avis. A la poubelle, la mèche de cheveux … Et Ramsès avec. On ne fait que des suppositions (il est peut être mort de ceci ou de cela) Toutes ces investigations ne nous donneront jamais la vérité. Je n’aime pas ces sciences supposées.
      Quand nous avons visité Carnac, j’étais frustrée et mal à l’aise. On contemple ces alignements et nous n’avons, pour explication, que des suppositions. C’est frustrant.

      Réponse
  3. Corinne

    Bonjour Jo,

    Moi je conserve tout ce qui vient de mes enfants ! J’ai un magnifique collier de nouilles et une boite de Camembert en guise de boite à bijoux ! Pour le reste je pratique le minimalisme mais j’ai encore beaucoup de travail à faire sur moi ! Belle journée

    Réponse
    • Jo

      Le minimalisme, c’est facile quand on se sépare de 2 pulls déformés ou un truc démodé.
      Moins facile quand les sentiments s’en mêlent. Mais on entasse trop, je trouve.
      Je ne garde pas grand chose de mes petits enfants, je fais des photos des beaux dessins, ça prend moins de place.
      Bonne fin de semaine.

      Réponse
  4. matchingpoints

    Ce sont des objets que l’on garde, que l’on regarde pour les jeter, on les remets dans le tiroirs, et un jour ils finiront dans la poubelle…c’est le moment de la décision qui est difficile. Donc dès le départ, il faut jeter…

    Réponse
    • Jo

      Oui, jetons ! Les déménagements sont bien pratiques pour faire de la place, mais nous avons déménagé il y a plus de 10 ans, maintenant.
      Pour moi, la décision est assez facile à prendre mais je ne prendrai pas le ‘risque’ de jeter cette mèche de cheveux. Ce n’est pas mon histoire.
      Et elle va rester dans un tiroir …

      Réponse
  5. Ida caroline

    C’était plutôt mignon mais c’est vrai qu’une mèche de cheveux…
    belle journée

    Réponse
    • Jo

      Soit on en fait des tonnes, en s’extasiant sur la blondeur, en regardant des photos et en pleurant cette enfance disparue.
      Soit ce n’est qu’une mèche de cheveux, un truc qui n’a de valeur que sur une tête (pas dans une boite) et on jette.
      Au choix

      Réponse
  6. Solange

    Tu as raison mais moi je garde précieusement ces petites mèches de mes enfants !
    Bonne journée Jo

    Réponse
    • Jo

      Dans un tiroir, bien sûr. Mais comme tu as ajouté le mot ‘précieusement’, tu n’es certainement pas prête à les jeter. Et c’est bien normal, après tout.
      Belle fin de semaine à toi.

      Réponse
  7. manoudanslaforet

    Pas toujours facile de se débarrasser des choses inutiles…. mais je pense que tu as raison!

    Réponse
    • Jo

      Pour moi, cette mèche de cheveux ne représente rien. Pour mon mari, ce n’est pas grand chose, non plus, je pense.
      Mais il a quand même pris soin de la ramener à la maison pour me la montrer et elle va rester dans un tiroir.

      Réponse
  8. Andreea

    Ah mais voilà un super bon conseil ! Je suis dans la même optique en ce moment et même si on attache une valeur sentimentale à certaines conneries de ce genre qui prennent la poussière quelque part, elle restent inutiles et encombrantes. Puis les souvenirs restent dans nos cœurs aussi bien et plus propres 😀

    Réponse
    • Jo

      Chez ma belle-mère, c’était un peu comme chez la mère à Titi. Renaud avait si bien observé ces intérieurs.

      ‘Y’a une belle corrida
      Sur un moche éventail
      Posé au dessus du sofa
      Comme un épouvantail
      Sur la dentelle noire
      Y’a la mort d’un taureau
      Qui a du mal à croire
      Qu’il est plus sous Franco’

      Oui, on trouvait ça dans la vitrine, chez ma belle-mère. Et une belle andalouse pleine de poussière et des canevas et des bibelots immondes.
      Finalement, mon mari n’a ramené qu’une mèche de cheveux. Ouf !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *