Relooking du cabinet dentaire.

 

Une fois par an, je vais faire un tour chez le dentiste. J’aime bien mon dentiste, il a toujours le sourire, un petit mot gentil.

Avant de partir, toujours le même rituel. Je me lave les dents, je frotte, la moitié du tube de dentifrice y passe. Je recommence deux ou trois fois. J’inspecte, c’est bon !

Je n’ai pas peur du dentiste, je ne me recroqueville pas sur le fauteuil en criant – Maman !  Par contre, j’observe et, au fil des ans, je ne vois pas d’améliorations, de changements.

Depuis les années 2000, les maisons, les voitures, les téléphones ont changé. Même mon boulanger a refait sa boutique deux fois.

Chez le dentiste, c’est toujours pareil, tout est figé.

On entre dans une salle carrelée de blanc et on aperçoit le siège de torture, noir, imposant. On s’assoit face à la lumière blafarde du néon. Le siège bascule en arrière.

Le dentiste ordonne – Ouvrez, grand, plus grand !  Je suis au maximum, je ne peux rien lui dire. Pas facile de parler avec les yeux !

Il examine toutes mes dents, en gratte certaines avec un truc métallique et dit – Parfait. Là c’est bon, on va s’occuper de celle du fond.

Maintenant, j’ai un immense bavoir transparent et un tube aspire la salive ;  ça fait un bruit d’égouts.

Je ne supporte pas le bruit des instruments qu’il pose sur le plateau en inox, ni le sifflement de la roulette.

Le dentiste me dit – Rincez, crachez !

Depuis combien d’années suis-je obligée de boire cette infâme potion rose qui sent le désinfectant ?  Personne n’a jamais eu l’idée de proposer de nouveaux goûts, de nouvelles textures.

Mon boulanger, lui, au moins, il s’est mis aux verrines. Bon, d’accord, la mode est passée depuis cinq ans mais on sent quand même l’artisan qui cherche à innover. Mon dentiste n’innove pas !

Connaissez-vous le monologue du dentiste ?

Il fait son travail avec application. Il papote, parle des nouveaux rythmes scolaires. Il fait les questions et les réponses. Il n’a toujours pas compris que je ne peux pas parler.

Et voilà, c’est fini. Je regarde cette pièce qui sera … exactement pareille l’année prochaine : Murs blancs, fauteuil noir, sifflement de turbine et le bruit de ces pinces qui retombent sur le plateau en inox ; ça fait froid dans le dos.

On pourrait faire le Relooking du cabinet dentaire.

Il serait coloré comme une boutique Desigual, de jolies couleurs apaisantes remplaceraient les néons blafards, une petite musique zen viendrait nous détendre. L’infâme potion rose aurait le goût d’un mojito, la roulette serait silencieuse et les instruments de torture, les petites pinces, seraient posées délicatement sur un tapis capitonné.

Et surtout, plus de posters de gencives au mur et des magazines récents dans la salle d’attente !

 

Photo à la une : Designed by Freepik

16 Commentaires

  1. La Baladine

    La peur du dentiste… aujourd’hui ça a quelque chose d’un peu irrationnel. Un bon dentiste, que son cabinet soit moche ou coquet, froid ou douillet, ne fait pas mal.
    Peut-être parce qu’on est conscient, et les yeux ouverts, quoiqu’il fasse…

    Réponse
    • Jo

      C’est vrai, on ne peut pas dire que ça fait mal mais ça reste très inconfortable.

      Réponse
  2. Sylvie Enfin moi

    Depuis des années je ne crains plus mon dentiste et son beau cabinet
    Bisous

    Réponse
    • Jo

      C’est sûr, mon amie bordelaise me parle de nouvelles techniques qui ne sont pas encore connues à Brive.
      Par contre, il faut prévoir des sommes importantes pour l’innovation et le confort des soins.
      Je te souhaite un bon dimanche.
      Pour nous, ce sera un joli gâteau pour fêter mon anniversaire (hier), celui de notre fille (aujourd’hui) et la fête des mamies. Donc, une belle journée. Bises

      Réponse
  3. zenopia

    Mon dentiste est un homme charmant… que je déteste cordialement 🙂 ça le fait toujours rire quand je lui dis 😉

    Réponse
    • Jo

      J’aime beaucoup cette phrase, tellement vrai !

      Réponse
  4. chiffonsandco

    Moi, j’y passe ma vie chez le dentiste, alors, pas trop le choix hein….

    Réponse
    • Jo

      Ce qui m’agace aussi, c’est son monologue. Il est très sympa, une vraie ‘pipelette’. Je suis frustrée, je ne peux pas lui répondre avec tous ces trucs dans la bouche.
      Et, comme tu dis, c’est un passage obligé.

      Réponse
  5. corinne

    Je fais partie des personnes qui détestent les dentistes !!! J’ai tres peur et j’y vais à reculons que la salle d’attente soit jolie ou pas !!!! Bises

    Réponse
    • Jo

      C’est vrai, quand on a peur, le décor importe peu. Moi, je ne suis pas très à l’aise dans les labos, je n’ai pas peur des piqûres, j’ai peur des résultats des analyses.
      Je note que les labos sont plus ‘chaleureux’ depuis quelques années, jolies couleurs, quelques boissons à disposition. Mais, comme tu dis, ça ne fait pas disparaître l’appréhension.
      Bon week-end.

      Réponse
  6. matchingpoints

    Vous n’avez pas de chance- notre dentiste est charmant, sa blouse est en couleur (vert, mauve, marron, selon les jours) et son cabinet est décoré en couleur vert pale. Aux murs se trouvent des reproductions de tableau. Conclusion : changez de dentiste…
    PS Vous avez négligé un point important : est-ce qu’il travaille bien ? 🙂

    Réponse
    • Jo

      Oui, il me semble que mon dentiste travaille bien. Mon mari et moi n’avons aucun problème avec ses soins et il faut plus d’un mois pour avoir un rv, sauf urgences.
      Il semble, au vu des commentaires, que le relooking des cabinets ne soit pas la priorité des dentistes corréziens.

      Réponse
  7. Janachète

    Oh Jo tu touches à un point sensible , j’étais dentiste jusquà il y a 5 ans et je peux te dire que ce n’était pas comme ça du tout .
    maintenant les cabinets sont acceuillants, pour justement éviter le stress, il y a de la musique douce tout est souvent high tech et les couleurs chaudes , et joyeuses même au niveau des blouses que j’ai encore .
    Mais chez quel dentiste vas tu ma belle ?
    On a quand même changé d’époque Lol !
    Bel après midi
    Bises et sans rancune !

    Réponse
    • Jo

      Je savais que tu réagirais, c’est normal.
      Tu dis qu’on a changé d’époque, mais je n’ai pas encore vu les changements en Corrèze.
      Il y a 2 ans, j’ai eu un problème à une dent la semaine du 15 Août (la semaine ou 90 % des dentistes sont en vacances). Je n’ai pas eu le choix, je suis allée chez les 5 dentistes ouverts et le dernier a ‘sacrifié’ sa pause déjeuner pour moi. J’ai donc vu 5 cabinets, tous semblables à celui de mon dentiste : fauteuil noir, carrelage aux murs, rien de bien chaleureux.
      Le design n’est pas arrivé en Corrèze.

      Réponse
  8. Petitgris

    Mon dentiste a fait appel à un designer qui a transformé son cabinet en une oasis en plein désert ! Tu t’y croirais …s’il n’y avait pas toujours le siège de torture et le bruit crispant des instruments 😀

    Réponse
    • Jo

      Une oasis ? Avec du thé à la menthe à la place du désinfectant rose ! Incroyable.
      Je n’ai pas encore vu ça à Brive. En tout cas, ça progresse, c’est déjà ça.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *