Je suis dépassée.

Tout se passait à peu près bien dans ma vie jusqu’au moment où j’ai eu cette désagréable impression d’être ringarde, plus dans le coup, totalement has been.

J’ai reçu  un échantillon d’Encre de peau, d’Yves Saint Laurent 

En le sortant de l’emballage, je me disais – Tiens, c’est un truc pour faire des tatouages.

Pas du tout, en fait. Il est noté que c’est une technologie hybride, encre longue tenue, ultra fine, à la couvrance idéale.

Je l’ai montrée à ma fille qui m’a dit que les encres sont sur le marché depuis 3 ou 4 ans et qu’il existe effectivement des encres de peau, mais aussi des encres à lèvres. Comme si ça coulait de source !

Et moi, au fond de ma Corrèze, j’ignore tout des avancées. On ne me dit rien !

C’est fou comme le monde change

Mon cerveau est sans doute sur ‘pause’ depuis trop longtemps et le maquillage ne m’intéresse pas particulièrement.

J’ai appliqué cette ‘encre’ sur ma peau. J’attendais quelque chose de magique, une révolution. C’est un fond de teint, ni plus, ni moins !

Le terme ‘encre’ me fait penser à une texture lourde, qui ne laisse pas respirer la peau. Je préfère la légèreté d’une BB crème.

C’est un vocabulaire toujours plus sophistiqué pour réinventer ce qui existe déjà.

Et pour m’indiquer que je ne suis plus dans le coup !

Et on me le fait comprendre un peu trop souvent, à mon goût.

Cette semaine, ma coiffeuse était en congés. Ma coupe a été faite par une jeune femme d’environ 35 ans.

Nous parlions de Brive Festival, de la programmation.  J’ai dit que j’avais pris des places pour voir Patrick Bruel. Elle m’a répondu – Oui, c’est votre époque, Patrick Bruel !  ( Comme si on revenait au temps des dinosaures !)

Elle m’a parlé de ses préférences musicales et d’un acteur qu’elle adore, Johnny Depp.

Et elle a ajouté  – Johnny Depp, vous voyez qui je veux dire ? 

J’avais envie de lui répondre que je connaissais très bien sa carrière et que je pouvais lui réciter par cœur sa fiche Wikipedia.

Je suis restée silencieuse.

La cruauté de la jeunesse !

4 Commentaires

  1. Visiteuse

    Encre de peau ! D’où ça sort ? De la même équipe de warriors du « Mona Lisa », sans doute !
    Johnny Depp a 56 ans, c’est-à-dire plus notre génération que la sienne. Non, mais quelle cloche la coiffeuse !

    Question cosmétiques, vêtements, chaussures ou bijoux, cela n’a jamais été mon truc, ce qui fait de moi une has been depuis toujours et franchement je m’en fous.

    Jourdemorue…. 🙂

    Réponse
  2. matchingpoints

    Il ne faut pas se laisser impressionner par ce vocabulaire…c’est l’effet Marketing !
    Bon week-end malgré tout…

    Réponse
  3. Solange

    En fait ils changent les noms pour nous embrouiller et nous faire acheter des soi-disant nouveautés?
    Bon week-end,
    Bises

    Réponse
  4. Janachète

    Alors déjà Bruel plait encore plus aux minettes qu’à nous bien que j’en sois fan aussi .
    Ensuite Johnny Depp n’est plus si jeune .
    Alors si elle ne veut pas être « has been  » faut qu’elle trouve autre chose ta coiffeuse.
    Ensuite les nouveaux termes pour dire qu’ils viennent d’inventer autre chose en cosmétique je suis bien d’accord c’est juste du vocabulaire . Ca reste des produits de beauté. J’ai horreur des ral encres d’ailleurs car ils dessèchent les lèvres. Bon je te rassure même dans ta campagne tu n’es pas plus larguée qu’ailleurs. Bon week-end Jo !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *