Et si on préparait les repas à l’avance …

 

A la maison, la préparation des repas est toujours un casse-tête et rien ne s’est amélioré depuis que je ne travaille plus. Dans les placards et le frigo, on trouve à peine de quoi faire trois recettes. Il manque toujours quelque chose.

Pour moi, la cuisine n’est pas une passion. Mon mari aime bien être aux fourneaux mais de temps en temps seulement. La réalité, c’est qu’il faut bien les préparer tous les jours, ces fichus repas !

Parfois, Picard ou les pizzas sont une solution mais c’est assez onéreux et pas très ‘healthy’.

Depuis quelques temps, on nous parle de Batch Cooking ou de Meal Prep. Kesako ?

Avec le Batch Cooking (cuisine en série), on réalise les menus en deux temps.

  • Une première session d’environ deux heures permet de dégrossir le travail (éplucher, découper, faire rissoler ou cuire).
  • Il ne reste plus, au fil des jours, qu’à consacrer un petit quart d’heure à assembler et réchauffer ce qui a été préparé quelques jours avant.

On se met aux fourneaux, deux ou trois heures d’un coup, afin de libérer les soirées suivantes.

Waouh, le résultat est convaincant, surtout pour la blanquette ou le bourguignon qui sont bien meilleurs réchauffés !

Et plus de plaintes devant le frigo, en disant – On mange quoi ?

Sans aucun doute, le Batch Cooking a beaucoup d’avantages :

  • fini la malbouffe, les livraisons de repas qui coûtent un bras ou le piège du fast-food.
  • La technique est très efficace contre le gaspillage alimentaire puisque tout est planifié.
  • Economies d’électricité avec la cuisson ‘en série’. On allume le four pour plusieurs plats et on ne fait qu’une fois la vaisselle, quand tout est prêt.
  • Quelle satisfaction de voir ce choix qui s’offre à nous, là, tout de suite : des légumes cuits ou crus, quelques sauces, une viande, du poisson ou des œufs durs.

J’ai acheté le livre de Pascale Weeks, avec cette phrase, bien en évidence

Je cuisine une fois le week- end, pour toute la semaine.

Première erreur, elle cuisine cinq repas d’avance (seulement les repas du soir), ce n’est pas la même chose !

Le livre est bien conçu. On trouve des menus par saison, déclinés en basique, veggie, du placard et Comfort food.

On se laisse guider : la liste de courses,les étapes de préparation et l’assemblage sont très bien expliqués.

Je vais tester. Il y a quelques recettes que je n’aime pas, beaucoup de repas de pâtes, il me semble.

La technique a ses limites car il est sans doute lassant de ne manger que du ‘réchauffé’.

Et si des copains débarquent à l’improviste ?  On peut mettre les préparations dans une quiche, une omelette. Tout est possible.

Vous pouvez chercher ‘Meal Prep’ sur youtube, on trouve des recettes sympas.

Si vous ne suivez pas la méthode, vous aurez au moins appris deux mots, Batch Cooking et Meal Prep.

 

 

8 Commentaires

  1. sylvie enfin moi

    Exactement ce qu’il me faudrait
    Je manque d’organisation sur ce plan

    Réponse
    • Jo

      Les recettes de ce livres sont sympas, sans prise de tête et assez originales. Mon seul regret, pas de dessert ! Mais pour ça, on peut puiser l’inspiration ailleurs.

      Réponse
  2. chiffonsandco

    on prépare nos menus à l’avance pour la semaine et les courses sont faites en conséquence, mais les repas sont cuisinés au quotidien et ça marche très bien : pas de gaspillage, repas sains et équilibrés !

    Réponse
    • Jo

      C’est vrai, on peut préparer les menus et faire les courses en conséquence. Comme je n’arrive pas à me discipliner pour le faire, je pense que ce livre sera un exercice bénéfique qui me permettra ensuite d’anticiper mes propres recettes.

      Réponse
  3. matchingpoints

    Du coup, que faites-vous à manger ce soir ? 😉
    Merci pour le cours de langues et nous irons voir ça de plus près …

    Réponse
    • Jo

      Ce soir, c’est un crumble de légumes. En plus, cela permet de mettre des nouveautés au menu et de tester.
      Seul regret, comme je disais à Sylvie, il n’y a pas de recettes de desserts et souvent des pâtes.
      Ma fille a un autre livre, plus complet. Comme c’est à la mode, les livres sur le sujet vont apparaître.

      Réponse
  4. Jana

    Je découvre cette méthode grâce à toi.
    Je cuisine rarement â l’avance mais plutôt à l’idée du moment.
    A part pour les plats qui sont meilleurs rechauffés comme la daube par exemple.
    Mais j’irai voir quand même.
    Merci pour l’info.
    Bel après midi.
    Bises !

    Réponse
    • Jo

      Une de mes filles planifie bien ses repas mais à la maison, j’avoue, on n’est pas des pros de l’organisation. On se dit que ce n’est pas grave puisque nous ne sommes que deux.
      Par contre, quand nous avons des amis à la maison, mon mari aime bien cuisiner et nous programmons les menus.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *