Le biais de confirmation

Dans nos analyses, on ne prend en considération que les informations qui vont dans le sens de ce que l’on croit déjà