Ce n’est pas possible, Décembre est déjà là !

Comme vous l’avez remarqué, je ne viens pas souvent par ici.

Mon mari est à la retraite. Nous passons plus de temps ensemble. Je ne vais plus beaucoup sur les réseaux sociaux.

Ce qui me prend le plus de temps, ce sont mes parents.

Cette semaine, j’ai eu une bonne nouvelle. Ils ont ‘enfin’ une place en maison de retraite. Nous avions fait la demande, il y a plus d’un an.

Lundi, ils quitteront leur maison, leurs habitudes, 60 ans de vie.

Le bâtiment n’est plus une ferme depuis les années 90. Veaux, vaches et cochons ont déserté, laissant place aux courants d’air et aux araignées.

Il y a cinq ans, la maison de retraite, c’était quelque chose d’abstrait,

Selon leurs besoins, nous avons mis en place le passage des infirmières, les repas à domicile, une femme de ménage et différentes aides.

Actuellement, la maison de retraite, c’est une évidence. Ils ne peuvent plus gérer le quotidien.

Nous allons les accompagner. Dans quelques semaines, ils auront pris leurs marques.

Je vais revenir bientôt, promis.

Photo Pinterest

14 Commentaires

  1. cHRISTINE

    Bonjour Jo, je venais sur le site pour avoir de tes news puisque moi aussi les réseaux sociaux j’ai stoppé et quelle bouffée d’air !! Et ça permets de faire autre chose, autrement, de réfléchir aussi. Je vous souhaite une belle nouvelle vie à vous deux. Pour tes parents, surtout, pas de culpabilité, tu fais ce que tu peux et du mieux que tu peux. A très bientôt j’espère. Chris

    Réponse
    • Jo

      Coucou. Pour l’instant, j’ai beaucoup de choses à faire pour eux (tout l’administratif) mais dans un mois, tout sera cadré. A la maison, il faut s’adapter aussi à la vie à deux mais c’est assez facile (article de blog à venir). Je ne culpabilise pas, c’était la meilleure solution pour eux. Ils étaient vraiment affaiblis. A bientôt. Bises

      Réponse
  2. Janache

    Des moments toujours compliqués !
    Bon courage à vous
    Bonnes fêtes de fin d’année tout de même. À bientôt !

    Réponse
    • Jo

      Oui, c’est un peu compliqué pour eux. Quitter leur univers les déstabilise. Mais quel soulagement de savoir qu’ils sont en sécurité. Ils ne pouvaient plus marcher, ils tombaient trop souvent. Nous allons passer de bonnes fêtes et démarrer la nouvelle année sur de meilleures bases.

      Réponse
  3. Visiteuse

    « Je vais revenir bientôt, promis ».
    Y’a plutôt intérêt… Non mais !

    Dans l’intervalle, que la force soit avec vous pour la préparation, la logistique de l’installation de vos parents et la « fermeture » de leur propriété. La suite sera plus confortable et sécure pour tous.
    A bientôt alors….

    Réponse
    • Jo

      On garde le moral. Ce matin, mon mari avait un mail – Invitation au goûter de l’Ehpad, pour sa mère. J’ai la même pour mes parents.
      Un détail qui montre que les fêtes de l’école sont loin …
      Nous allons gérer tout ça.

      Réponse
  4. caroline ida OURS

    Aie aie aie pas facile ce passage..; prenez bien soin d’eux

    Réponse
    • Jo

      Ils ont la chance d’être ensemble. Ce changement de vie est nécessaire pour leur sécurité.
      Les photos sur Insta sont superbes.

      Réponse
  5. matchingpoints

    Ce sont des virages tristes de la vie, pour les « vieux », mais aussi pour la famille qui les entoure.
    Bon courage pour la suite…

    Réponse
    • Jo

      Hier, le directeur de l’Ehpad me disait que, souvent, les enfants pleurent autant que les parents, le jour de l’admission. Hier, nous avions le sourire. Nous sommes très positifs sur ce changement. Ils ont des difficultés pour se déplacer, ne pouvaient plus gérer le quotidien. Tout est fait pour leur rendre la vie agréable.

      Réponse
  6. NefertarideLyon

    Bon courage, ils vont encore avoir besoin de vous, le temps qu’ils prennent leurs habitudes

    Et puis, on se sent tellement coupable d’être dans l’obligation d’en arriver là, que pour vous aussi ça va être difficile

    J’ai passé cette étape, et maintenant quand ça sera mon tour, je comprendrai que mes enfants n’aient pas pu faire autrement

    Les réseaux c’est pas grave, ce n’est pas la vraie vie

    Réponse
    • Jo

      Bizarrement, je ne me sens pas coupable d’avoir choisi cette solution. J’étais assez mal à l’aise de les savoir seuls la nuit, de voir qu’ils ne mangeaient plus beaucoup et qu’ils se laissaient aller, sans qu’on puisse les aider.
      C’est un soulagement. Mais les listes d’attente sont longues dans les Ehpad.

      Réponse
  7. catherinesentimots

    C’est un passage délicat, nous l’avons vécu avec notre maman qui a eu du mal a vivre ce changement. Alors on se sent un peu coupable… de ne pas savoir retenir le temps qui passe et use les vivants….
    Courage à tous et tous mes voeux.

    Réponse
    • Jo

      Le passage est délicat, c’est certain. Nous allons les accompagner. Ils ont une jolie chambre, des repas copieux, du personnel pour les aider. C’est beaucoup mieux qu’à la maison.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *