Le baratin de mon esthéticienne.

 

Depuis quelques mois, le salon de mon esthéticienne a changé. Les cabines UV font place à des pièces immaculées équipées d’étranges appareils qui embellissent, raffermissent, rajeunissent, selon nos envies.  Sur les murs, des affiches Avant/Après nous prouvent l’efficacité des programmes.

Mon esthéticienne a bien appris sa leçon. Elle utilise maintenant un vocabulaire ‘médical’.

Elle m’explique qu’il est possible de repulper son visage, redessiner son corps chez un médecin esthétique. Il pratique, souvent  sous anesthésie locale, micro-injections, implants, comblement de rides, peelings, pose de fils tenseurs.

Mais parfois, la course à l’éternelle jeunesse dérive au niveau des tarifs. Certains soins peuvent être mal maîtrisés avec des risques inflammatoires graves.

Habilement, elle me propose une autre solution. Ses nouveaux appareils font la même chose, sans anesthésie, ni cicatrices.

On rajeunit sans bistouri

C’est inoffensif, pas de stress. Le soin est un moment de détente. Avec un roller stimulant et défroissant, du chaud, du froid pour raffermir et faire pénétrer les actifs, c’est beaucoup plus efficace qu’une crème classique.

C’est indolore et rapide

5 petites séances à 85 euros. (il faut bien amortir ces appareils !)

On va dans un institut pour être chouchoutée par une pro du massage, pas pour être manipulée par une machine. Maintenant, les esthéticiennes ne toucheront plus leurs clientes, c’est pourtant  le cœur de leur métier.

C’est à nous de faire leur travail, à la maison. Pour prolonger l’effet, on s’offre un soin haut de gamme. Un massage à faire matin et soir. C’est un joli coffret, une redensification jour/nuit. Deux petits pots de crème à 180 euros.

Donc, mon esthéticienne me proposait de ‘craquer’ la moitié de mon budget vacances en soins !

C’est peut être efficace mais il y a du marketing derrière tout ça. Les publicités me font rire : Medical System, Booster Actif, Perfect Eclat … C’est du vent, ça ne veut rien dire.

Je ne dis pas, un jour de blues, avec de bons arguments de l’esthéticienne, je serai bien capable de signer pour quelques séances hors de prix.

Pour l’instant, je tiens bon.

Je vais garder mes rides et j’ai renoncé à la destruction de mes tissus adipeux. 

 

Photo à la une : Designed by Freepik

20 Commentaires

  1. Pimprenelle

    Pas d’estheticsienne pour moi ni coiffeur ! Gommage, masque et crème régulièrement comme l’entretien physique ! Je ne cherche pas rajeunir mais simplement à vieillir bien avec tout mon bagage de rides etc …
    À bientôt Jo

    Réponse
    • Jo

      Tu as raison et ta mission est parfaitement réussie

      Réponse
  2. Matchingpoints

    Le marketing connaît le langage qui fait céder les femmes – nous sommes comme vous, des soins oui, mais pas à des prix exagérés !
    Résistons…;)

    Réponse
    • Jo

      Oui, résistons. Le prix est un bon argument pour résister.
      Le problème, c’est qu’avant de me faire son baratin, mon esthéticienne a cédé au baratin du vendeur d’appareils ‘magiques’. Elle a maintenant, je suppose, un leasing sur plusieurs années et elle angoisse si personne ne les utilise.
      C’est la dure loi du marché.

      Réponse
  3. Daphné @ be frenchie

    Oh la la Jo, je n’ai jamais vu de cabine d’esthéticienne ailleurs que dans Venus Beauté , de Tonie Marshall. Je garde mon jus d’aloe vera, et l’aquagym dans ma piscine. Tant pis, je finirai ridée, mais au moins je voyagerai.

    Réponse
    • Jo

      Moi aussi, je finirai ‘ridée’, c’est normal pour une Ridée Rieuse. Je ne passe pas mon temps chez l’esthéticienne, je fais simplement des épilations et retouche sur l’aspect de mes ongles de temps en temps.
      Là, j’ai fait ma curieuse en poussant la porte de ces cabines ‘magiques’ et j’ai bien compris que ma pauvre esthéticienne doit ‘amortir’ ses frais. Pas sympa de ma part, j’ai écouté son baratin en sachant très bien que ça ne m’intéressait pas.

      Réponse
  4. PetitDiable

    La compo de ces produits doit en prime être un bon condensé de ce qui se fait de pire en pétrochimie…

    Réponse
    • Jo

      Ah, mais on ne parle pas de ces choses là. On dit que l’appareil stimule, défroisse et raffermit. On ne parle pas de la composition de ces merveilleux actifs qui nous veulent que du bien. Et on ne parle jamais de cellulite, de gras. On parle de tissus adipeux.

      Réponse
  5. La Baladine

    Je n’ai jamais mis les pieds chez une esthéticienne, et pour tout dire, ça ne m’a jamais manqué!

    Réponse
    • Jo

      Et tu fais des économies ! Mais ce ne sont pas les épilations ou les manucures qui sont d’un bon rapport. Il faut vendre des ‘soins’ et placer les tubes et crèmes qui viendront en renforcer l’action. Tout un programme auquel je n’ai jamais cédé.

      Réponse
  6. Mireille

    Oh la la cela devient triste quand même !
    Que deviennent ces petits moments de plaisir, de papotages, les échanges à bâton rompu, sur les enfants devenus grands, les vacances passées ou prochaines, les derniers films vus au cinéma, …
    Le marketing à tout prix nous use, sans parler du coût de tous ces gadgets !

    Réponse
    • Jo

      Oui, elle s’éloigne de sa première fonction mais ce langage médical, ces appareils, ça fait professionnel.
      J’aime bien les papotages, les esthéticiennes font souvent le travail d’un psy, elles savent tellement de choses sur leurs clientes.

      Réponse
  7. Lou

    Je garde mes rides aussi. A quoi ça sert de courir près sa jeunesse qui « s’envole en sucette « ?!
    Je continue à utiliser mes crèmes qui , si elles ne me font pas rajeunir d’au moins 10 ans , continuront à me faire la peau douce.
    Pour ce qui est de mon corps, j’ai la chance à bientôt 50 ans, de l’avoir musclé après toutes mes années de sport.
    Et puis, leur « baratin » me fatigue !
    Bonne journée Jo.

    Réponse
    • Jo

      Moi, je porte des manches de plus en plus longues et rien au dessus du genou. C’est plus très beau, tout ça.
      Pas grave, on sait très bien qu’elles nous vendent du ‘rêve’, du vent.
      Il suffit d’être lucide pour ne pas être déçue.

      Réponse
  8. corinne

    Moi j’ai cédé un jour de blues aux champs des sirenes de mon esthéticienne ! J’ai payé en 3 fois pour des soins du visage et un modelage du dos et des bras !!! Verdict dans quelques semaines. Belle journée

    Réponse
    • Jo

      C’est pour ça que je dis qu’en cas de blues, je pourrai signer pour un tel programme.
      les bras, les jambes, ça manque de fermeté tout ça ! Mais je crois que le prix élevé me fera réfléchir
      En tout cas, tu nous diras ce que tu en penses.

      Réponse
  9. Nadine jai50ansetapres

    Moi ca me fait beaucoup rire leurs mots, leurs jeux de mots pour nous attirer dans leurs filets. Bon déjà moi question budget c’est meme pas la peine d’y penser mais je dis honnêtement quand je vois le résultat de certaines personnes qui ont subi des injections localisées ce que ca fait, ben ca donne pas envie !!!
    Mon visage parle de ma vie, mon corps n’est pas en trop mauvais état après mes 4 grossesses, un petit peu de sport régulièrement et tout se remet en place et les muscles et tendons se retendent pour tenir mon ossature. Je préfère le voir comme ça !
    Par contre l’épilation chez l’estheticienne est devenue obligatoire car pour le visage ma pince ne suffit plus !
    Bonne journée

    Réponse
    • Jo

      L’épilation, je trouve que c’est mieux que le rasoir ou les crèmes qui ont une drôle d’odeur. Et elles ont une grosse lampe, c’est plus précis. Mais ce n’est pas ce qui gagne le plus pour elles.

      Réponse
  10. Anne-Marie

    Héhé, le vocabulaire marketing laisse toujours songeur 🙂

    Réponse
    • Jo

      Nous avions les crèmes ‘miracle’, maintenant nous aurons les machines ‘miracle’, Avec le vocabulaire emprunté au médical, qui fait bien plus sérieux !!!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *