le monde à l’envers.

 

En principe, quand on fête son anniversaire, on reçoit des cadeaux. Mais avez vous remarqué la stratégie des marques ?

Toutes les semaines, nous avons droit à un tapage médiatique pour « Le mois Carrefour », les 80 ans de La Redoute … La liste est longue.

Contrairement à nous, les marques font des cadeaux pour leur anniversaire.

C’est le monde à l’envers. Une enseigne, en annonçant ses 20, 40 ou 100 ans, confirme son expérience, son savoir-faire. A ce moment là, elle décide d’être généreuse avec ses clients, de faire une grande ‘fiesta’ avec ballons, cadeaux et réductions. L’équipe marketing actionne tous les leviers de la séduction : nouveaux conditionnements, collection capsule, concours …

Il faut séduire coûte que coûte, être présent sur les réseaux sociaux, dans les médias, sur les terrains de sport, partout où il y a du monde à convaincre.

Et ça fonctionne. Nous avons tous une tendresse particulière pour l’odeur d’un shampoing, le goût de l’enfance de gâteaux, bonbons ou petits fromages. On tombe dans le panneau, on se dit que l’enseigne est bienveillante en nous offrant cette édition limitée qui nous tend les bras.

C’est injuste, les marques vieillissent sans prendre une ride.

Les années n’ont pas de prise sur elles, elles restent dynamiques et offensives.

L’idée de faire des cadeaux pour son anniversaire a fait son chemin. Les blogueuses s’y mettent aussi. Elles profitent de cette date pour donner un nouveau look au blog et mettent en jeu broutilles et gadgets.

Ce concept est devenu la règle. Pour l’anniversaire des enfants, les mamans prennent la peine de décorer le salon, mettent en place quelques activités, font un joli gâteau et doivent également trouver des cadeaux pour les invités. Parce que tout le monde le fait !

Les enfants arrivent avec un cadeau pour celui qui souffle ses bougies et repartent avec trois babioles dans un joli sac.

Personnellement, je trouve que ça n’a pas de sens.

Cette semaine, Free et lidl étaient sur le devant de la scène. Ils s’en seraient bien passés. Pour eux, pas de flonflons, ballons et bougies à souffler, juste la mise en lumière de leur arrogance, leur offensive pour avoir toujours plus de parts de marché.

Tout n’est pas rose dans l’arrière-boutique des grandes enseignes : managers tyranniques, conditions et rythmes de travail à la limite du supportable …

Tout pourrait changer si les marques fêtaient leur anniversaire différemment. Chaque année, au lieu de faire des cadeaux aux clients, elles pourraient consacrer cette énergie et ces sommes importantes au bien-être de leurs employés : une prime, quelques heures de repos en plus, des choses  faciles à mettre en place.  Mais c’est un rêve qui ne se réalisera pas, productivité oblige.

En tout cas, chez nous Octobre, c’est le mois des anniversaires de mon mari et de Mathilde. Tous les deux sont nés un 14 octobre et je crois bien que la demoiselle qui doit arriver sera aussi un bébé d’octobre. Nous n’appliquons pas la stratégie des marques, on fait un cadeau à celui qui souffle ses bougies, tout simplement.

 

14 Commentaires

  1. VALERIE

    Comme je suis d’accord Jo
    Ma messagerie est remplie de pub d’anniversaire et promo En Tout gente ! L’autre jour chez Lidl, la caissière balançait Tous nos articles pour aller plus vite ! Mais si toi tu n’as pas le temps de les ranger, cela ne sert à rien ! Et le pire c’est que Lancôme je crois matraque déjà avec son calendrier de l’avent ! Pour moi c’est le pire ! Parler de Noel le 1 ete Octobre ! Bonne anniversaire aux tiens

    Réponse
    • Jo

      C’est vrai, la pub envahit tout, mais c’est contre productif. Trop de pub tue la pub, on n’y prête même plus attention.
      Les marques sont dans les starting blocks pour nous faire acheter les cadeaux de noël. Ben oui, on risque d’oublier la date !
      En attendant, on va fêter les anniversaires. Je leur ferai une bise de ta part.

      Réponse
    • Jo

      Un peu de bon sens, un peu moins d’achats dans les grandes surfaces, apprendre à lire les étiquettes, c’est déjà un début.
      Les anniversaires arrivent, je vais mettre un peu de champagne au frais. Merci à toi.

      Réponse
  2. Janachète

    Effectivement la société change et les traditions évoluent.
    Par forcément en bien !
    Un bon anniversaire à toute ta petite famille alors qui va être gâtée.
    Bises Jo et bon week-end !

    Réponse
    • Jo

      Dans la grande distribution, il n’y a pas de secret. S’ils veulent augmenter leurs marges, il faut grappiller sur les coûts du personnel.
      Et merci pour les anniversaires, attendus avec impatience. Surtout pour Mathilde car mon mari n’est pas enchanté d’ajouter un an aux 60.

      Réponse
  3. La Baladine

    Pourtant des employés épanouis et motivés, ça booste une entreprise…

    Le mieux, c’est de rester imperméable à tous types de pub et de promos.

    Et très bon anniversaire à tes amours!

    Réponse
    • Jo

      Merci pour les anniversaires.
      Dans la grande distribution, on connaît toutes leurs ruses, les lots, les promos, les cartes de fidélité, des astuces usées jusqu’à la corde.

      Réponse
  4. Sissi

    Et cela fait longtemps que les grandes enseignes imposent des horaires à rallonge et/ou des journées à rallonge à leurs salariés. A la fin de mes études, j’avais un copain qui avait trouvé un poste de gestionnaire logistique dans une grande enseigne de supermarché. Il avait calculé que compte tenu de son salaire et de ses horaires, il gagnait 5/6 euros de l’heure (rapporté à notre époque) pour un poste de gestionnaire bac + 4 ! Et que dire des caissières auxquelles on propose des temps partiels (30 heures par semaine) et les faisant travailler de 8 h à 12 h et de 18 h à 20 h alors que l’on sait qu’elles habitent loin et ont des enfants petits. Le monde du travail n’est pas celui des Bisounours et celui de la grande distribution encore moins . Et ensuite on fait tout un tas d’études sur le burn out et la souffrance au travail.
    En tous les cas joyeux anniversaire à ton mari et à la petite Mathilde !

    Réponse
    • Jo

      Merci, je ferai une bise de plus à Mathide. Elle ne connaît pas mes ‘copines’ virtuelles. Elle ne comprend pas le principe du blog, je lui expliquerai plus tard.
      Dans l’absolu, on devrait donner une forte rémunération pour les emplois les plus pénibles et donner moins à ceux qui s’épanouissent dans leur travail, mais le monde ne fonctionne pas comme ça.

      Réponse
    • Jo

      Oui, tout est dit, on le dira encore et encore mais ça ne fait pas beaucoup bouger les choses. On en parle pendant 2 ou 3 jours et on passe à autre chose.

      Réponse
  5. Solange

    Tu as bien raison Jo, les marques devraient faire plus attention à leur salariés !!!
    Un joyeux anniversaire d’avance à ton mari et ta fille,
    Bon week-end,
    bisous

    Réponse
    • Jo

      Merci pour les anniversaires.
      J’ai souvent travaillé dans des petites structures, sans trop de pression. Mon dernier emploi, c’était surtout les problèmes financiers qui mettaient une mauvaise ambiance.
      J’ai travaillé 3 ans dans un grand groupe avec un chef d’agence, un chef de région. Nous avions un gros classeur de procédures que nous devions suivre à la lettre. On avait l’impression d’être ‘robotisé’, aucune initiative personnelle , tout était répertorié dans ce classeur.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.