Les voyants du tableau de bord de ma voiture.

En allant chez mes parents, je me retrouve souvent au milieu de nulle part mais je suis confiante, je connais cette route par cœur.
Avec ma voiture, on dialogue peu. Elle sait très bien que je n’ai pas oublié ma Panda. Entre nous, c’est le service ‘minimum’. Elle émet un sifflement insupportable si je ne boucle pas ma ceinture mais elle a quand même la gentillesse de m’indiquer le niveau du carburant.
Nos relations s’arrêtent là. Je tourne la clé et elle démarre.

Un petit détail peut me faire paniquer, un voyant qui s’allume.

Et la semaine dernière, à un quart d’heure d’un rendez vous, un point d’ exclamation a surgi sur le tableau de bord.

Il était orange. Je pouvais continuer ma route (Les témoins lumineux sont rouges en cas d’anomalie grave).

J’étais inquiète. J’ai fait ce que tout le monde fait dans ce cas, j’ai éteint et rallumé … en espérant qu’il disparaisse. Mais non, il était toujours là !

Je me disais – Si j’avais une luxueuse voiture, l’ordinateur de bord m’indiquerait la procédure et l’adresse du garage le plus proche.

Mais j’ai une Dacia, on est loin d’une version haut de gamme. Il ne me restait qu’à feuilleter la notice d’utilisation. Ce précieux manuel est toujours disponible dans la boîte à gants.

J’ai pris cet austère bouquin blanc, en sept chapitres. Pfff !

Quelle galère ! Entretien, conseils pratiques, caractéristiques techniques, des schémas, des phrases incompréhensibles.

A la table des matières, j’ai cherché ‘Voyants’ … Rien

J’ai essayé ‘Signalisation’, on me parlait d’éclairage.

J’espérais trouver le dessin d’un tableau de bord.

Enfin, mon point d’exclamation était là. J’avais résolu l’énigme !

Problème, c’était un point d’exclamation dans un rond et le mien était dans une sorte de récipient, genre cocotte.

Dix minutes plus tard, j’avais  trouvé le dessin correspondant, mais les explications étaient au chapitre 2.

Avertisseur de perte de pression des pneumatiques (Qui dit ‘pneumatiques’, de nos jours ! ) – Bonjour Monsieur le garagiste, je viens changer mes pneumatiques !

Je m’égare, revenons à l’histoire.

Du chapitre 2, on me demandait maintenant d’aller au paragraphe 2,22.

J’ai lu la phrase ‘Le témoin s’allume fixe pour alerter le conducteur en cas de pression insuffisante (roue dégonflée, roue crevée)’

J’ai fait le tour du véhicule. – Même pas fichu de me préciser si la roue est juste un peu dégonflée ou crevée.

Je n’ai rien vu d’anormal et j’ai continué ma route.

Avant de repartir, pour me rassurer, je suis allée au garage le plus proche.

Effectivement, la pression n’était pas bonne. En quelques minutes, le garagiste avait résolu le problème.

Je ne dois pas être la seule à ne rien comprendre aux voyants du tableau de bord.

Il faut, par la suite, environ un quart d’heure pour trouver la page explicative dans le manuel.

Je lance un appel. Je sais qu’il existe des tas d’applications plus farfelues les unes que les autres.

On peut, par exemple, identifier une plante avec une simple photo.

Pourrait-on l’adapter au tableau de bord ?

On pourrait photographier le voyant qui s’allume. On aurait une explication immédiate et les coordonnées du garage le plus proche.

Ce serait le Shazam du tableau de bord.

Personne n’y a pensé ? Ce serait pratique.

Photo  Blogautomobile.fr

1 Commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *