L’heure d’hiver et ses petits désagréments.

 

Ceux qui courent après le temps vont avoir un petit cadeau, ce week-end : une heure de plus, 60 minutes supplémentaires. une aubaine !

L’heure d’hiver a été instaurée en 1975 pour limiter la consommation d’électricité.  L’idée était de se reconnecter au cycle du soleil. Chaque année, on ressasse la liste des désagréments :

  • On ne sait jamais s’il faut avancer ou reculer sa montre.
  • Il faut changer l’heure partout, il faut faire le tour des appareils électriques.
  • Pendant le week-end, on parle de l’ancienne heure, de la nouvelle heure. (On passe à table ! A l’ancienne heure il est 21 heures !).
  • La nuit tombe à 17 heures, on a le cafard. Les soirées vont être longues …
  • C’est le signal d’une météo pourrie, de la pluie et du froid.
  • Le sommeil est perturbé, les enfants sont énervés, les personnes âgées n’ont pas le moral.
  • On ne sait pas à quoi ça sert l’heure d’hiver. Les économies d’énergie sont discutables
  • Les médias en parlent, on entend de terribles nouvelles : ça augmente la consommation de médicaments, d’infarctus, de suicides.
  • Pour oublier, on grignote, on grossit. On reste bien au chaud, on hiberne.

On va tâtonner, réajuster une chose après l’autre. Notre horloge interne n’est pas aussi facile à régler qu’une montre.

 

Photo à la une : Designed by Freepik

23 Commentaires

  1. Valerie

    J’en ai assez aussi de ce changement d’heure ! On est Tout détraqué ! Le point positif , on a gagné 1 h ce we
    Bonne semaine Jo
    Valerie
    50 ans et alors ? La vie est belle !

    Réponse
    • Jo

      Oui, on a gagné une heure dans la nuit de samedi à dimanche. Nous sommes rentrés hier soir de Bretagne et mon mari a oublié de régler le réveil. Ce matin, il a sonné à 6 h 15, comme d’habitude. Quand le journaliste, à la radio, a annoncé 5 h 15, on a pensé qu’il avait du mal à s’adapter aux nouveaux horaires. Quand il a annoncé 5 h 30, j’ai eu un doute et j’ai regardé nos téléphones. A 8 heures, ce matin, j’avais rangé la valise et fait pas mal de trucs. Mais ce soir, je vais m’endormir devant le film.

      Réponse
  2. Nadine jai50ansetapres

    A chaque changement d’heure, je râle, je les traite de tous les noms d’oiseaux possibles, ces gens qui ne décident pas d’arrêter cette « anerie » !

    Réponse
    • Jo Ridee rieuse

      C’est sûr, on a le cafard quand il fait nuit à 17 h 30. De temps en temps, on entend quelques rumeurs pour restet toute l’année à l’heure d’été, mais jamais personne ne le concrétise

      Réponse
  3. Janachète

    Je déteste ce changement surtout dans ce sens.
    En plus ça n’ a apparemment peu d’utilité. Encore une loi pondue pour personne !
    Bon we ma belle !

    Réponse
    • Jo Ridee rieuse

      Merci. Je passe le week-end en Bretagne. Comme on refait le monde et qu’on se balade, on ne va pas subir le changement d’heure. On sera vite dans le bain au retour. Bon dimanche. Bises

      Réponse
  4. Visiteuse

    Stop ! Attendez SVP !
    Admettons que vous postiez un nouveau billet à 3H59 99cs ce dimanche 28 octobre, avant le changement d’heure.
    Cela voudrait dire que votre billet aura apparu et lu (par les insomniaques) avant même d’avoir été envoyé !
    Ça fait trop mal à la tête : pas de déconnade hein ! dormez bien dimanche…

    Réponse
    • Visiteuse

      Ah mais quelle quiche! je voulais évidemment dire : une publication à 2H59 99 cs, sinon toute l’énigme de « l’âge du capitaine » tombe à l’eau !
      [Information privée pour ma personne : je comprends soudainement pourquoi « elle » est si souvent en retard…]

      Réponse
    • Jo Ridee rieuse

      Trop compliqué, en effet. Il faut demander l’explication aux frères Bogdanoff. C’est le temps X

      Réponse
  5. Visiteuse

    Dans les désagréments collatéraux, n’oublions pas non plus nos amis les bêtes; leurs estomacs sont un indicateur temporel invariable.
    Ma chienne n’a pas fini de me mettre la pression avec ses chouinements, bruits gutturaux et levers de patte, car pour la gamelle d’été ou d’hiver l’heure c’est l’heure !

    Réponse
    • Jo Ridee rieuse

      Le mien est un fin gourmet qui ne mange jamais à la même heure. Par contre, un soir, après le film, il sort 5 mn et la semaine dernière il est tombé nez à nez avec un hérisson. Depuis, il s’impatiente et nous fait ses yeux de chien battu pendant le film pour sortir voir cette boule qui pique. Il en a peur, en plus.

      Réponse
      • La Baladine

        Réjouis-toi, le mien s’écorche régulièrement la truffe dessus :-p

        Réponse
      • Visiteuse

        Rhô c’est trop mignon ! Hermès et le hérisson… Cela mériterait bien un billet à part entière.
        Ma meilleure amie avait un yorkshire (Horace) et a dû un jour le défendre bec et ongles contre un hibou qui l’avait pris pour une proie de choix !
        Le volatile s’est fourvoyé, mais à sa décharge le chien était mini et bien appétissant.
        Maudite chaîne alimentaire qui se gausse de l’heure d’été ou d’hiver !

        Réponse
  6. Sissi

    Le changement d’heure d’octobre est moins difficile que celui d’avril. Pour se rappeler si on avance ou on recule : octobRE, on recule, et AVril, on avance.
    Bon week-end Jo ! 🙂

    Réponse
    • Jo Ridee rieuse

      Ah oui, bonne astuce. Merci pour le week-end que nous passons en Bretagne. Balades et apéritif au champagne. Nous avons arrosé l’arrivée d Inès. Tous les prétextes sont bons pour boire.

      Réponse
  7. Anne-Marie

    Personnellement je n’aime pas non plus l’heure d’hiver… Je ne l’apprécie qu’en restant douillettement sur mon canapé, mon matou sur les genoux et un mug de thé à la main 😉

    Réponse
    • Jo Ridee rieuse

      Oui, moi aussi, ce programme me convient bien. Mais il faut bien bouger un peu. En plus, j’ai beaucoup de difficultés à rester assise dans mon canapé, la journée. J’ai besoin de bouger, de faire des choses concrètes.

      Réponse
  8. Visiteuse

    « Notre horloge interne n’est pas aussi facile à régler qu’une montre ».
    Ça dépend, vous avez changé la pile ?

    Réponse
    • Jo Ridee rieuse

      Je préfère ne pas être tributaire d’une pile. Ça me fait penser au lapin Duracell.

      Réponse
  9. La Baladine

    L’heure d’hiver, en fait, remet les pendules à l’heure, ou presque. C’est notre heure d’origine, celle d’avant l’heure d’été instituée, elle, pour les économies d’énergie, mais qui nous décale de deux heures du rythme solaire. Et oui, aujourd’hui, à l’heure où je t’écris, il n’est que 9h40 au soleil… D’où le côté frisquet des petits matins d’automne 😉
    Alors ce week-end, nous avons une heure de plus pour mijoter sous la couette (ou y faire des galipettes), ça nous rapproche de notre rythme fondamental, et puis ça signe le retour des matières enveloppantes, du froid sur le visage, des lumières pâles et étincelantes, et des couchers de soleil dont on peut enfin admirer les tons de n’importe où qu’on soit…
    Bises de chocolat chaud

    Réponse
    • Jo Ridee rieuse

      Dit comme ça, ça donne envie mais je trouve que les désagréments de ces 5 mois l’emportent sur les avantages. Bon dimanche

      Réponse
  10. Solange

    C’est vrai c’est un peu pénible mais je me fais mieux physiquement à l’heure d’hiver qu’à l’heure d’été ça me fatigue moins?
    Après je n’aime pas mais bon on a pas le choix!!!
    Bon week-end,
    bises

    Réponse
    • Jo Ridee rieuse

      Oui, nous n’avons pas le choix et comme nous sommes chez nos amis en Bretagne, on passera une heure de plus avec eux, c’est déjà ça
      Bon dimanche

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.