Tout ce qui trahit notre âge.

 

La semaine dernière, ma fille et moi avons soufflé nos bougies. Je n’ai pas l’impression de vieillir mais en regardant le gâteau d’anniversaire de notre fille, j’ai vu les années défiler. 33 ans, quand même !

A bientôt 60 ans, on peut faire les mêmes choses qu’à 40 ou 50 ans. Par exemple, on peut partir en week-end avec des amis, manger et boire plus que de raison, passer les nuits à refaire le monde. Oui, on peut le faire !

Mais il faut la semaine pour s’en remettre !

Et on ne part plus à l’aventure. Tout est programmé, réservé. Plus on vieillit, plus on monte en gamme. Le camping, on oublie. On veut une jolie chambre, avec vue sur la mer et un copieux petit déjeuner.

Je n’ai pas conscience de mon âge, j’ai la chance de n’avoir ni douleurs, ni problèmes de santé (sauf l’année dernière, avec des effets secondaires du Levothyrox). Je sais que mes rides sont là, rien ne pourra retendre mon visage. Je ne suis pas ‘épanouie’, comme Jane Fonda, dans les pubs. J’ai 57 ans, je ne suis ni jeune, ni vieille.

Je n’ai pas de protocole beauté, ça m’enquiquine. Je nettoie, je purifie, je nourris, je protège, j’unifie … Et ma routine s’arrête là.  Je ne passe pas mon temps à stimuler ma peau, à masser, tonifier, drainer, raffermir, repulper. Non, tout ça n’est pas pour moi.

Je ne crois pas à l’effet lifting des crèmes, aux masques tenseurs, à la gym visage. Je trouve ridicule de prononcer toutes les voyelles, avancer le menton, grimacer devant le miroir pour retrouver un peu de tonicité.

Pour le corps, il y a urgence. Mes baskets m’attendent depuis trop longtemps (un peu plus d’un an). Je trouve toujours un prétexte pour ne pas sortir : il fait trop froid, trop chaud.

C’est la flemme, tout simplement

Je fais quand même une balade quotidienne avec le chien, mais ce n’est pas du sport.

Pour les vêtements, chacun son style. On ne s’habille pas comme ses enfants, c’est ridicule. On peut se chercher un look, c’est plus ou moins réussi. Cédric Villani a choisi un costume trois-pièces, lavallière au cou et broche araignée au revers de la veste.
On aime … ou pas !

On vieillit. Au delà du physique, notre langage peut nous trahir. Il ne faut surtout pas dire :

  • C’est plus de mon âge.
  • ma rotule craque, il va pleuvoir.
  • Untel est décédé. 73 ans, il était jeune !

On oublie également les expressions du genre kif-kif bourricotBelote Rebelote, petit chenapan ou Patin-couffin.

On ne dit pas qu’on s’écroule devant la télévision, le soir. La télé, c’est pour les vieux. On dit qu’on regarde des séries, sur l’ordinateur. On  précise que l’ abonnement netflix, c’est génial.

On évite le fameux ‘point santé’ de tous les gens qui nous entourent et on ne donne pas, à qui veut l’entendre, les résultats des examens médicaux, à faire à partir de cinquante ans. On n’en parle pas.

A proscrire, tous les dictons et surtout les dictons météo :

  • Noël au balcon, Pâques aux tisons
  • Mariage pluvieux, mariage heureux
  • A la sainte Catherine, tout arbre prend racine.

J’avoue, je ne connais plus les stars qui ont moins de quarante ans.

Et surtout, il m’est impossible de prononcer leur nom, si ce sont des anglais ou des américains.

Je ne refuse pas de vieillir, mais tout va vite, un peu trop vite pour moi.

Bref,  j’essaie de faire illusion. Je redresse les épaules, je rentre le ventre. Je m’accroche. Quand Mathilde me parle d’une chanson, d’une star, je fais celle qui maîtrise bien le sujet, google est mon ami, il me sauve de bien des situations.

Jusqu’à quand ? Je ne sais pas.  Chut !

 

25 Commentaires

  1. Linette

    Terrible pour moi, super mamie j’aime les mots désuets = saperlipopette !!! Ma petite fille (20ans) doit s’exprimer mieux en anglais (elle a vécu à Londres) qu’en français je pense. C’est d’avantage les misères physiques qui deviennent handicapantes pour faire tout ce que l’on à envie de faire. Les dizaines sont des étapes : 60 – 70 – 80. Je le constate pour moi 70 et ma « vieille » amie + 80. Nous avons une formidable chance d’être encore là mes parents et grand-parents étaient déjà partis. Savourez tout ce que la vie vous donne et dommage pour les autres.
    PS je ne parle pas des rides Jane F. doit être tendue de partout (humour) nous ne croyons pas aux miracles des produits de beauté qu’elle vante.

    Réponse
    • Jo

      J’ai l’impression, en effet, que les dizaines sont des étapes. Il faut accepter le fait de faire les choses moins vite et à renoncer, parfois. Alors savourons … Mais Jane aussi doit avoir quelques douleurs, ça ne se voit pas avec son brushing parfait et ses produits qui floutent les rides, mais Jane aussi vieillit.

      Réponse
  2. chiffonsandco

    je crois que mon fils de 18 ans et la blogosphère m’aident bien à rester au goût du jour, même si….j’adore les dictons, proverbes et autres joyeusetés!

    Réponse
    • Jo

      Tu as raison, on peut piocher dans la blogosphère pour se tenir informé des nouveautés et avec un fils de 18 ans, c’est parfait.

      Réponse
  3. La Baladine

    Vieillir, c’est évoluer! Ça ne m’empêche pas de rester à l’affût des nouveautés, j’ai la même soif de découvertes, et ça n’a guère affecté mon besoin de mouvement. Question de tempérament sans doute 😉

    Réponse
    • Jo

      Question de tempérament, peut être. Moi aussi, je suis très intéressée par les tendances qui se dessinent. J’aime les nouveautés qu’on nous propose, même si je suis un peu perdue, parfois.
      En tout cas, je garde le cap, je ne baisse pas les bras en disant cette phrase qui signifie le renoncement
      – C’est plus de mon âge !
      Et nos enfants, petits enfants nous aident à rester dans le coup.

      Réponse
      • chiffonsandco

        nous ne sommes pas tous égaux devant le vieillissement et là, je ne parle pas de tempérament mais bien du physique qui lâche plus chez certains que chez d’autres !

        Réponse
  4. Marie

    Ton article m’a fait sourire sur de nombreux points, vu due je vais avoir bientôt 59 ans. Donc je le retrouve dans ce bilan. Sauf que j’adore le camping… en prenant quand même les repas au restau !
    C’est un plaisir de te lire.

    Réponse
    • Jo

      Merci. 57, 59 ans, c’est pareil. Maintenant, il y a le camping haut de gamme, tout confort.
      Je constate quand même que nous n’avons pas la même vie, ni la même façon de voir les choses que nos parents.
      Quand mes parents et beaux parents ont pris leur retraite, j’ai l’impression qu’ils se sont repliés sur eux et physiquement, il me semblait qu’ils avaient 70 ans.
      Notre génération est plus curieuse, plus ouverte, plus dynamique. Tant mieux.

      Réponse
  5. Solange

    Et oui on vieillit on a pas le choix quoi que m^me si on l’avait je ne reviendrais pas 10 ans en arrière, je me sens bien dans ma peau de quinqua et oui j’ai des rides des expressions ridicules, j’aime les chansons des années 80 mais je n’est pas grave, le plus important c’est la santé et on le sait, nous l’avons alors tout va pour le mieux,
    Joyeux anniversaire à toi et à ta fille!!!

    Bises

    Réponse
    • Jo

      Merci. On a soufflé les bougies et notre deuxième fille va avoir 29 ans, le 25.
      J’espère qu’on sera encore là dans 10 ans, avec quelques rides mais toujours le moral. Bises

      Réponse
  6. Sissi

    Joyeux anniversaire à toi et à ta fille !!! 🙂 Tu oublies les avantages de l’âge Jo. Maintenant quand tu attends à la caisse, tu peux demander à passer devant en expliquant que tu es une pauvre petite mamie. 😀 C’est une chance de vieillir aussi car si on est plus vieux, c’est parce qu’on a la chance d’être encore là. Mais c’est vrai que paradoxalement, on a toujours 30 ans dans notre tête comme le dit Corinne mais pas aux yeux des autres en particulier des jeunes qui sont impitoyables.

    Réponse
    • Jo

      Merci. Et je vais pouvoir demander les cartes ‘Senior’. Youpi !
      Je suis d’accord, les trentenaires ne sont pas tendres avec nous. Mais leur tour arrive.

      Réponse
  7. Nadine jai50ansetapres

    Alors moi plus il faut pas faire et plus je fais ! Faut toujours que je fasse mon interessante. Je déteste le mot kiffer, moi j’aime et j’adore, les séries sur netflix ma fille m’en parle mais je n’écoute pas, j’ai jamais aimé la télé ! Je ne fais pas attention à ce que je dis, j’ai 56 ans et j’ai mon bagage, mes répliques toutes pourries à l’ancienne qui ne font rigoler que mes copines quinquas ! Par contre c’est sur que je fais du sport modérement mais c’est pour mon confort personnel parce que j’ai les genoux qui grincent et qui coincent, non je ne fais plus de saut à la corde, c’est plus de mon âge, ma vessie n’apprécie pas… Bref y’a des désagréments à vieillir mais c’est inéluctable alors comme la lutte est inégale, je ne me force pas trop !

    Réponse
    • Jo

      Bien d’accord, la lutte est inégale et on perdra la partie de toute façon, mais le plus tard possible.
      Moi aussi, j’ai des répliques du ‘siècle dernier’ et des références qui ont 40 ans.
      Le pire, c’est pour prononcer le nom des acteurs américains. Mes filles pouffent de rire … Et la petite, bientôt 8 ans, s’y met aussi.

      Réponse
  8. matchingpoints

    Il y a quelques semaines, nous avons fêté l’anniversaire d notre fille, 40 ans avec les mêmes réflexions !
    Mais on s’accroche…

    Réponse
    • Jo

      40 ans, le temps passe. Comme vous dites, on s’accroche.

      Réponse
  9. Daphné @ be frenchie

    Cette curiosité insatiable, c’est ce qui m’épate chez toi – tu n’es jamais fermée à de nouvelles expériences, tu sais faire un pas de côté pour regarder les choses autrement et tu as toujours ce petit grain de folie qui rend la vie plus drôle. Et puis, pour aimer Philippe Katerine, il faut être un vrai gamin . Alors peu importe l’âge, tu resteras toujours jeune ( regarde Agnès Varda, n’est-elle pas d’une délicieuse fraîcheur ? ).

    Réponse
    • Jo

      Effectivement, je crois avoir un petit grain de folie. Quand j’étais enfant, ma mère me disait toujours – Sois raisonnable ! et je n’ai jamais exaucé ses vœux.
      Mais je canalise mon côté un peu fou. La preuve, mon mari n’aime pas la fantaisie et l’impro. Il programme tout.
      Je crois que ça me rassure.
      La pièce qui me sert de bureau est toujours en désordre, mais c’est la seule. Quand mon mari ouvre la porte, il lève les yeux au ciel … Non, cette pièce ne sera jamais rangée mais je fais des efforts pour les autres pièces.
      Si j’étais seule, ce serait le capharnaüm partout.
      Et vieillir comme Agnès Varda, ce serait top.

      Réponse
  10. Janachète

    Comme d’habitude tes billets sont si réalistes qu’ils me font rire .
    Évidemment que dans sa tête on veut rester jeune et maintenir le cap . Mais certaines situations nous ramènent à la réalité.
    Alors on se dit qu’on a la santé pour l’instant et c’est quand même précieux.
    Pour le reste on est tous dans la même galère entretien ou pas .
    Merci pour tes billets ludiques et intéressants .
    Belle journée.
    Bises !

    Réponse
    • Jo

      Je te l’accorde, c’est un peu la galère parfois, pour maintenir le cap. Je ne passe pas mon temps devant le miroir, pas envie de voir cet ovale du visage qui fout le camp.
      Je fais de mon mieux pour garder l’esprit jeune. Je lis les mêmes livres que mes filles. Pour les séries, on n’a pas les mêmes goûts, Bref, je fais des efforts et reste curieuse.

      Réponse
  11. Corinne

    Hello, tu me fais rire et je me reconnais dans Netflix (que je regarde sur mon poste de télévision!) Je suis fan de series et mes baskets patientent et attendent le printemps ! L’âge est dans la tête disent certains, pourtant je sens de temps en temps le poids des années et souvent dans le regard des plus jeunes. Le problème c’est que nous avons 30 ans dans nos têtes mais pas dans nos artères ! Belle journée

    Réponse
    • Jo

      Fan de séries avec une envie de bouger, tu es loin du 3ème âge. Il est vrai que les plus jeunes ne sont pas tendres avec nous, mais si on reste dans le coup, si on trouve des centres d’intérêts communs avec les personnes de 30 ans, nos rides passeront au second plan.
      Rien de pire que de se plaindre, de citer le nom des médicaments qu’on prend.

      Réponse
  12. Soa

    C’est vrai, la vraie jeunesse est dans la tête, mais il faut en même temps accepter ce corps qui nous lâche un peu plus, la vue qui n’est plus très fiable, l’ouïe qui diminue, l’essoufflement au bout de 5 marches, les rides et les cernes … Très bel article ! Joyeux anniversaire à toi et ta fille !!!

    Réponse
    • Jo

      Merci, pour moi et mes filles, on souffle les bougies au mois de mars : le 3, le 4 et le 25.
      En vieillissant, on s’accommode des petites misères mais surtout on ne le chante pas sur les toits.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.