Vos proches lisent-ils votre blog ?

 

Bien sûr, j’aimerais dire ici que mes proches attendent fébrilement la nouvelle publication des billets de mon blog, que chaque texte est pour eux une surprise et un prétexte à des échanges constructifs sur le thème abordé.

Mais je dois être honnête, il n’en est rien.

Mes proches ne lisent pas mon blog.

Je pourrais être triste à l’idée que mes billets ne les intéressent pas, n’y voir que mes imperfections et penser – Je suis nulle !

Ou  avoir un sentiment d’abandon – Ils ne m’aiment pas ! ou crier à l’injustice – Les traîtres, ils pourraient faire un effort !

Bref, ce rejet deviendrait  un malaise, une blessure, une plaie ouverte qui saignerait chaque jour, me rappelant leur trahison, leur humiliation.

Je pourrais sombrer dans une grave dépression.

En fait, je m’en moque, ça m’est égal et ça me donne un sentiment de liberté.  Je peux écrire ce que je veux, raconter des anecdotes, rire de nos imperfections, de nos erreurs.

Mon mari ne lit pas mon blog. Pourquoi ?  Je ne sais pas …  Parfois, quand je griffonne quelques lignes, il me demande quel est le sujet du billet, il s’autorise même des remarques – Tu pourrais dire ça ! Et il me cite des exemples.

Nos filles lisent quelques billets mais font rarement des commentaires.  Mes amies me disent – Tu as toujours ton blog ? Désolée, mais je n’ai pas le temps de le lire.

Pas le temps ! Une façon polie d’avouer que ça ne les intéresse pas !

Je pourrais penser qu’ils sont fermés mais j’ai la même attitude vis-à-vis d’eux. Je fais moi même ce que je leur reproche.

Si mon mari avait un blog sur le rugby ou le jardinage, je ne le lirais pas. Quand il me parle du dernier match ou d’une plante, je réponds poliment mais je m’en fiche.

Si nos filles écrivaient des billets sur leur vie de maman,  je serais attentive bien sûr, mais la curiosité malsaine l’emporterait sur un véritable intérêt.

Un blog de copines, sur la cuisine ou le tricot  ?  Je dirais sans doute, moi aussi – Je n’ai pas le temps de te lire !

Un blog, c’est un coup de cœur, ça ne s’explique pas et ça n’a rien à voir avec l’amitié ou les liens familiaux.

Je pourrais m’inquiéter si je n’avais aucun lecteur, aucun commentaire. Effectivement, dans ce cas, je devrais revoir ma copie, comme on dit.

J’accepte le fait de ne pas être lue par mes proches, j’aime l’idée qu’ils ne mettent pas leur grain de sel dans cet espace de liberté et je savoure le fait qu’ils me fichent une paix royale.

 

photo Freepik

40 Commentaires

  1. Sylvie enfin moi

    mes proches me lisent et j’avoue que cela me fait plaisir
    Mais bon je ne m’en occupe pas trop en fait
    Par contre j’adore lire vos commentaires qui me boostent
    Bisous

    Réponse
  2. chiffonsandco

    mon mari lit mon blog mais cela s’explique aussi par le fait qu’il m’aide ponctuellement. Mon fils s’en fout en revanche, quant aux amies, c’est assez irrégulier de leur part. Mais, je ne suis pas une fan du partage aux proches, car je pense qu’effectivement, cela m’enlèverait beaucoup de liberté quant à ce que j’écris ! J’ai même perdu une amie qui n’a pas compris ce que je fabriquais sur ce blog et pourquoi je perdais mon temps dans ces futilités, alors…..

    Réponse
    • Jo

      Nous sommes toutes des incomprises. Moralité de l’histoire, il y a toujours une ou deux personnes qui nous prennent de haut et qui pensent qu’on a pris le ‘melon’ avec nos publications. Elles n’ont pas compris que c’est juste pour le plaisir, que c’est juste un loisir.

      Réponse
  3. Solange

    Je sais que mes proches ne lisent pas mon blog, mon chéri est mon photographe attitré et il partage mes articles sur Twitter mais ça ne l’interresse pas vraiment sauf certains sujets! Honnêtement je m’en fiche je tiens mon blog pour moi pour m’amuser, j’ai lu le commentaire de la personne visiteuse quand je n’aime pas la personne ou le blog et bien je n’y vais pas tout simplement, je ne me sens aucune obligation ni redevable de quoi que se soit.
    C’est toujours un plaisir pour moi de lire tes articles si différents!
    Bonne fin de journée

    Réponse
    • Jo

      En posant la question : Vos proches lisent-ils votre blog ? Je pensais être la seule, isolée, avec un conjoint et des amis qui ne lisent pas mon blog.
      Finalement, nous sommes nombreuses dans ce cas et même, je note, ce petit malaise, cette incompréhension – Un blog, pourquoi ?
      On s’en fiche, les blogueuses sont contentes et la petite communauté ne souffre pas (ou peu) de relations faussées par une envie de célébrité ou des jalousie.
      Visiteuse a parfois une vision différente mais pas inintéressante.
      Merci pour le compliment. Bises

      Réponse
      • Visiteuse

        « Visiteuse a parfois une vision différente mais pas inintéressante ».
        Une forme positive m’aurait plus plu, que dis-je transportée !
        Mais comme le dit si bien le Penseur Truc Muche : « si tu n’as ce que tu aimes, aime ce que tu as »,
        En toute modestie, je m’en contenterai. Arf…

        Réponse
  4. Daphné @ be frenchie

    Avec mes hommes, ou amis, je sens toujours un petit malaise quand je parle de mon blog; comme s’il s’agissait d’un truc perso qui m’appartient à moi – je crois d’ailleurs n’avoir jamais trop vu passer de commentaires de gens que je connaissais avant. Sauf quand Philéas vient à ma rescousse pour aider une lectrice ( et puisque je ne lui demande pas, ça veut dire qu’il lit non seulement les articles mais aussi les commentaires ).

    J’ai parfois l’impression que certains prennent l’idée même d’un blog de haut – ça m’a d’ailleurs valu une rupture amicale il y a deux ans – « un blog ? Pour quoi faire, tout le monde peut faire un blog..Tu crois vraiment que j’ai du temps pour ça ? » Hop, j’ai tellement déçu cette personne, que je croyais être une amie que je n’ai plus eu de nouvelles depuis.

    Mais j’aime cette liberté, le droit de dire exactement ce que je pense, et de partager avec des gens que je ne connais certes pas dans la « vraie vie » mais avec qui j’ai de vrais atomes crochus.

    Réponse
    • Jo

      C’est ça, certains prennent ça ‘de haut’, tu as raison. En tout cas, c’est ce que j’ai ressenti aussi.
      Mon mari ne s’intéresse pas à mon blog, mais par contre, il a très bien compris mes motivations. Il savait que cet univers exclusivement masculin au travail me pesait et, en plus, j’assistais à la ‘mort lente’ de l’entreprise. Il a vu que, mine de rien, ce petit blog me changeait les idées et que ces copines virtuelles remplaçaient des collègues.
      Impossible de citer tout ce que j’ai appris en lisant des blogs, c’est comme un immense magazine ancré dans le réel, on l’on peut piocher ce qui nous plait.
      Et on adore les participations de Virgile et Philéas, en Guest-star, sur ton blog.

      Réponse
  5. nadineJai50ansetapres

    Vu que je partage sur facebook mes proches sont informés qu’un article parait, la plupart du temps ils ne font pas de commentaires, et quand je fais des vidéos de sport avec ma chaine youtube, ils sont surpris, ils me donnent l’impression d’être mal à l’aise. Bizarrement certaines fois ca les fait rire que je m’expose de la sorte mais je recois toujours leurs réactions en privé. Tu veux que je te dise, le plaisir que je prends à rédiger mes articles et à partager avec ma communauté et toutes les autres blogueuses passe largement au dessus du ressenti de mon cercle familial et amical, un autre monde à moi. Merci pour ce billet.

    Réponse
    • Jo

      Moi aussi, j’ai eu des incompréhensions. On m’a dit – C’est impudique ou – Pourquoi fais-tu ça ?
      Comme toi, je laisse faire, le plaisir d’écrire et de voir les commentaires est bien plus important à mes yeux.

      Réponse
  6. Visiteuse

    Hello, cela fait longtemps que je ne suis pas venue mettre mon grain de sel chez vous!

    N’étant pas bloggeuse, je ne suis pas concernée par la question, mais j’en profite pour en poser d’autres.
    Pourquoi une bloggeuse blogue, ça, j’ai assez bien compris l’idée générale.
    Maintenant que nous savons qui ne vous lit pas, j’aimerais savoir par qui vous aimeriez être lue ?

    De la même manière que l’entreprise dresse le profil de son Client Idéal, Quelle est votre lectrice idéale ?
    Qu’attendez-vous d’elle et de ses commentaires ?
    Je traîne mes guêtres depuis suffisamment longtemps sur les blogs féminins pour savoir qu’il y a une certaine complaisance réciproque entre bloggeuses qui se commentent les unes les autres.
    Tout est dit avec pincettes ou non dit, avec force compliments, aussi je me demande où se nichent la spontanéité et l’honnêteté intellectuelle ?
    A moins évidemment que tout le monde soit s’accord avec tout le monde et pense pareil, auquel cas cette question est malvenue…
    Merci d’éclairer ma curiosité.

    Réponse
    • Nadine jai50ansetapres

      Tiens je vous retrouve bien là en fourmi disséqueuse, chère visiteuse de blogs. Bloguer pour le plaisir, une fenêtre sur le monde, un monde en parallèle et pourquoi toujours trouver une raison, On a cette possibilité de s’exprimer on s’en sert c’st tout.

      Réponse
      • Visiteuse

        Disséquer ? Peut-être ; en fait, j’aime surtout essayer de me faufiler de l’autre côté du miroir.
        Pas par malice, non – c’est juste ma configuration mentale, ce qui peut me rendre à mon grand regret assez antipathique.
        Aussi, ce n’est pas ma faute quand les contradictions me sautent à la tête entre l’image que l’on veut véhiculer et ce qui est écrit noir sur blanc.
        A ce moment là, je souhaite une intervention constructive, mais cela échoue le plus souvent, alors soit je suis mauvaise, soit l’interlocuteur se prend trop au sérieux ce qui en retour me rend encore plus sarcastique – mauvais plan, car là on touche à l’Ego…

        Sinon, pourquoi je vous lis, vous, chères bloggeuses avec vos différents univers et qui avez le courage de vous exposer ? Et bien parce que vous êtes intéressantes, drôles, vous êtes ma récréation (parfois mes énervements), mais aussi parce que j’apprends beaucoup grâce à vous.
        Pour tout cela, Merci.

        Réponse
        • Jo

          Bel hommage aux blogueuses.

          Réponse
    • Jo

      Merci de repasser par là.
      J’aimerais tellement être lue par BHL. j’attends de lui un commentaire de 2 pages … Et une semaine pour décoder son charabia.
      Ne pas avoir de blog permet une hauteur de vue. En effet, notre quinqua-communauté peut ressembler à un groupe complaisant où chacune mettrait des commentaires … pour faire plaisir à l’autre.
      Je n’y crois pas trop. En tout cas, je n’entre pas dans le jeu de ‘flatter’ mes copines blogueuses. Où serait l’intérêt ? J’aime l’idée que nous sommes spontanées.
      Mais peut-être suis-je trop naïve.
      Par contre, je sais qu’il est conseillé de ‘montrer son nez’ sur les blogs plus célèbres pour avoir plus de vues. Effectivement, quand je commente sur Pensées by Caro, j’ai une trentaine de vues supplémentaires ce jour là, par le biais de son blog. Des curieux, sans doute ! Mais je m’en fiche, je commente si j’ai envie, pas pour les stats. Et je sais que vous n’aimez pas ce blog, alors n’en rajoutons pas.

      Réponse
  7. sophie

    Mes amis sont au courant, est-ce qu’ils y vont parfois, je ne le sais pas trop. Je pense qu’ils n’ont pas le temps.
    J’ai un de mes cousins (en sachant que j’en ai beaucoup) qui le lit en fait pour avoir de mes nouvelles car nous ne prenons pas assez le temps de nous téléphoner :). J’étais assez surprise de savoir qu’il était au courant de beaucoup de choses de ma vie ainsi.
    Mon compagnon n’aime pas la lecture (si ce n’est celle de dossiers techniques 🙂 ) donc, il ne va pas me lire, il sait que ce blog me fait du bien et c’est tout ce qu’il lui importe.

    Réponse
    • Jo

      En créant le blog, c’était une évidence pour moi que mon mari et mes amies seraient fidèles à ce blog.
      Et puis non.
      Pour certaines choses, on ne peut pas compter sur ses amies, on ne peut pas leur demander d’être là pour tout.
      ça me rappelle une anecdote sur la vente à domicile. A une époque, je vendais des jouets à domicile et je côtoyais les vendeuses Tupperware et autres marques. Au début, pour se constituer un réseau, elles faisaient appel à leurs sœurs et amies qui refusaient parfois de faire des réunions. Elles étaient vexées et déstabilisées mais finalement, elles ont élargi leur terrain de vente et ont parfois été agréablement surprises par des personnes qui ont accepté, juste pour le produit, pas par obligation.
      C’est pareil pour le blog, ceux qui viennent sont là par plaisir et c’est là l’essentiel.

      Réponse
  8. Valerie

    Si je me mets à penser qu’un tel ou un tel lit mon blog, je risque de ne plus écrire de la même manière ! Alors j’écris pour moi et pour partager puis je me relis comme si j’étais une lectrice pour voir si le post est intéressant sans faute … mais quand une amie me dit qu’elle a adoré tel article, cela me fait toujours plaisir !
    Et je peux te dire que j’adore te lire, car tu me surprends à chaque fois Et parce que j’aime ton humour
    Bizzz et bonne soirée

    Réponse
    • Jo

      Tu as raison, ça nous laisse plus de liberté. Et comme je raconte un peu notre vie, je peux décrire les travers de ma famille, comme je veux.
      J’aime bien les interactions, les commentaires sur nos blogs de quinquas. C’est sympa.
      Parfois, ça va trop vite. Je lis, je me dis – Je reviendrai mettre un commentaire … Et le temps passe si vite.
      On peut trouver du réconfort, aussi. La preuve pour toi, cette semaine. Je n’ai rien dit, il ne me venait que des phrases tellement banales et déjà répétées. Je suis contente que tu sois là et merci pour le compliment.
      Bises

      Réponse
  9. zenopia

    Il y a très longtemps, ça m’a un peu inquiétée mais ayant un blog avec une thématique précise, finalement, je comprends très bien qu’ils ne soient pas intéressés 🙂
    Belle fin de journée

    Réponse
    • Jo

      En lisant les commentaires, on se rend compte que, finalement, les proches ne sont pas de fidèles lecteurs de notre blog.
      J’ai découvert les blogs, il y a 8 ans, quand je cherchais les nouveautés pour les bébés. J’ai élargi mes recherches en fonction de mes envies et centres d’intérêt, mais je peux très bien comprendre que le format blog rebute certaines personnes. Nous avons réussi à fédérer une petite communauté et c’est bien là l’essentiel.

      Réponse
  10. manoudanslaforet

    Personne que je connais dans la vraie vie ne lit mon blog parce que personne ne connait son existence!! C’est mon jardin secret et privée!!! je peux ainsi y dire ce que je veux…. c’est mon meilleur ami en fait…

    Réponse
    • Jo

      Bonne idée, c’est comme un psy, à peu de frais.

      Réponse
  11. La Baladine

    Une fois de plus, je vais être un peu a contrario de tout le monde… Quand j’ai démarré mon blog, il y a peu, j’ai envoyé le lien aux personnes dont je désirais ardemment qu’elles le lisent, parce que j’y disais que j’étais heureuse, en dépit de conditions que l’on peut qualifier de plutôt difficiles… Le désir un peu niais de les rassurer, et de dire qui j’étais. Résultat, 4 personnes, j’ai envoyé le lien à 4 personnes: mon frère(et ma mère, mon frère vivant chez sa mère), deux cousines, et celle qui se disait ma meilleure amie. Mes cousines sont allées sur le lien (il faut dire qu’elles s’intéressent à ma vie autant que je m’intéresse à la leur), les autres n’en ont eu que faire. Ça a eu le mérite de m’ouvrir les yeux sur la façon dont bien des gens que je pensais proches me perçoivent. Ça a eu le mérite de me délivrer de liens dont je ne voulais pas m’avouer qu’ils m’encombraient, c’est vrai ça, pourquoi s’obstiner à s’intéresser à des gens qui ne trouvent pas le temps de s’intéresser pas à vous?
    Sinon, l’homme de ma vie le lit, il s’intéresse à tout ce que je fais, et tout ce qu’il fait m’intéresse. Ma fille le lit et m’en parle quand ça l’interpelle, tout comme je suis son compte instagram (la photographie est un de ses péchés mignons).
    Voilà, je crois que quand on aime vraiment, on ne compte pas son temps.
    Mais c’est comme d’hab, ça n’engage que moi (et mes amours).

    Réponse
    • Jo

      Je comprends ta démarche et le plaisir trouvé à écrire de si belles choses sur ton blog,
      Moi aussi, au début, j’ai envoyé le lien à mes proches et j’ai eu des réponses inattendues. Certains étaient surpris, déstabilisés par ce format blog qu’ils ne connaissaient pas. D’autres m’ont dit que c’était très impudique.
      Ces observations n’ont pas abîmé nos liens. Un blog, c’est un truc pas commun. Tout le monde n’est pas à l’aise avec ça.
      Mon mari ne le lit pas mais de temps en temps, nous regardons les stats ensemble et 2 ou 3 fois, dans des conversations entre amis au sujet du blog, il a ajouté – Ses stats progressent et elle a des lecteurs dans plusieurs pays d’Europe et aux Etats Unis ! (petite fierté, peut être …)
      Quand on aime vraiment, on ne compte pas son temps. Je ne suis pas trop d’accord avec toi, si c’est de l’hypocrisie pour faire plaisir, ce n’est pas la peine. Je n’aime pas le jardinage et le rugby, on évite d’en parler et je n’accompagne jamais mon mari au match ou dans les jardineries. J’ai mieux à faire ailleurs et nous le comprenons tous les deux.
      Par contre, une passion commune, c’est génial.

      Réponse
      • La Baladine

        C’est pour ça que j’ai pris soin de préciser que ça n’engageait que moi 😉
        Pour ce qui est de mon frère, ma mère et mon « amie », le fait est qu’ils ne sont pas allés du tout voir ce dont il retournait. Pour des raisons qui m’échappent, et dont aujourd’hui je me fiche totalement, ces trois là ont décidé que ma vie n’était qu’un long malheur. Grand bien leur fasse! 🙂
        Mon homme et moi sommes loin de tout faire ensemble et n’avons pas que des passions communes (je suis une lectrice insatiable et lui pas du tout, par exemple), mais nous avons plaisir à parler de ce que chacun a fait de son côté, c’est tout. Mais ça aussi, ça nous est propre 🙂

        Réponse
        • Jo

          Double fonction pour ton blog, du plaisir d’écrire et un peu de ménage fait dans la famille. La vie n’est pas qu’un long malheur. La preuve en est par ton état d’esprit. La vie nous réserve parfois de mauvaises surprises et on trouve l’énergie pour décider de voir le rose, pas le noir. Un couple qui traverse des épreuves en sort certainement plus fort.

          Réponse
  12. Soa

    J’oscille entre l’envie de leur parler de mon blog et la peur que ce que j’écris les blesse ou les déçoit. Donc, pour le moment, mes proches savent que j’ai un blog mais je ne leur ai pas donné le lien. Cà me donne une forme de liberté, je peux y écrire ce que j’ai sur le coeur sans avoir peur de décevoir, de vexer et tout en gardant une certaine intimité qui me convient pour le moment.

    Réponse
    • Jo

      Le blog ‘secret’, c’est aussi une option. De temps en temps, je parle de nos chamailleries de couple, de ma façon de voir les choses qui ne correspond pas à celle de mon mari qui est toujours dans le contrôle. Je suis sans doute plus à l’aise pour en parler, sachant qu’il ne lira pas le texte.

      Réponse
  13. Zazimutine

    Excellente analyse! Mes proches ne lisent pas non plus mon blog. Ma mère le liszir au début et puis elle a du se lasser. Mes quelques amis â qui j’en ai parlé ne m’ont jamais fait de retour. Et mon compagnon: zéro, rien, nada. J’en ai ete surprise voire légèrement vexée, mais comme toi aujourd’hui j’en retire une telle liberté que finalement ce n’est pas plus mal 😉
    Bref, tout pareil! Bises

    Réponse
    • Jo

      En lisant les commentaires, je vois que je ne suis pas seule dans ce cas. C’est rassurant !
      De toute façon, mon mari et mes filles ne sont pas la cible de mon blog. C’est plutôt quinqua.
      Par contre, je pensais que mes amies seraient de fidèles lectrices … Et puis non. Ce n’est pas grave, ce n’est qu’un blog.
      Et du coup, on dit ce qu’on veut. Bises

      Réponse
  14. matchingpoints

    Nos familles connaissent le blog et le lisent de temps à autre ; peu d’amis sont au courant ce qui nous laissent beaucoup de liberté pour nous exprimer. Et ceux qui savent, n’ont « pas le temps »… !
    Finalement ce sont tous les autres qui sont là…

    Réponse
    • Jo

      Oui, ce sont tous les autres qui sont là, ceux qui viennent par envie et non … pour nous faire plaisir.
      Je comprends, le blog, c’est un truc un peu bizarre qui ne convient pas à tout le monde.

      Réponse
  15. Lou

    Mes filles ne lisent jamais mon blog. Je crois qu’elles s’en moquent 😀
    Par contre mon mari, toujours, il aime bien. D’ailleurs il s’est inscrit à la newsletter pour ne rien rater.
    Quant à mes amies, elles me font toujours un retour ou sur les commentaires ou en privé ou par mail.
    Bonne semaine.
    Bises

    Réponse
    • Jo

      Nos filles lisent le blog, de temps en temps mais elles ne font pas de commentaires.
      Mon mari et mes amis ne le lisent pas mais ils savent que j’aime écrire et pour les discours d’anniversaire, ils me demandent toujours de l’aide pour faire quelque chose de drôle.
      Ce que je fais avec plaisir. D’ailleurs, là, j’ai un truc à préparer pour les 50 ans d’une copine.

      Réponse
  16. Anne-MariE

    Idem de mon côté, mes proches ne s’intéressent pas à mon blog… Ça m’a désolée un moment, puis je m’en suis remise 🙂
    Bonne semaine à toi

    Réponse
    • Jo

      C’est un peu vexant, je l’avoue. Au début, je passais des heures à écrire un article, je me posais des tas de questions, je lisais, je corrigeais, j’hésitais. Quand j’avais un commentaire, je sautais de joie. Je parlais souvent du blog et mes filles disaient – Tu nous saoules avec ton blog !
      Avec le temps, je n’en parle plus et j’écris de façon plus décontractée. Moi aussi, je m’en suis remise.

      Réponse
  17. Janachète

    Coucou Jo !
    Bonne question !
    Mon mari lit mon blog, et même souvent avant que l’article ne paraisse, je le lui demande (quand il a le temps) des fois que je laisserais échapper des erreurs grossières .
    Il fait mes photos, donc je ne peux rien lui reprocher , il s’implique .
    Quand à mes enfants ils sont contents si ça me fait plaisir, mais ne me lisent pas plus que ça.
    J’ai peu d’amies qui viennent , mais un peu quand même .
    Mais les commentaires qui me touchent le plus, sont ceux des personnes qui n’ont aucun intérêt à venir et qui viennent par goût .
    Moi non plus je ne vais pas sur les blogs qui ne m’intérêssent pas .
    Bonne semaine , bises !

    Réponse
    • Jo

      Tu as bien résumé, nos proches sont contents que ça nous fasse plaisir mais ne sont pas des lecteurs assidus. Finalement, on a trouvé notre public, une petite communauté qui nous suit et moi, ça me suffit.
      Au départ, j’avais créé ce blog car j’étais dans un environnement masculin et j’en avais un peu assez d’entendre parler jeux vidéo et promo carrelage ; je suis très satisfaite des liens virtuels et je vais continuer longtemps, je pense. C’est comme une drogue.
      Bonne semaine. Bises

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.