Le développement des bébés.

 

Grâce à Françoise Dolto, on sait que le bébé est une personne. On lui parle, on le prend dans nos bras, on lui chante des chansons, on veille à son bien-être. 

On veut toujours pousser plus loin les études, le cerveau de bébé fascine.

J’ai lu des articles qui expliquaient que ces gamins de quelques mois sont capables d’une forme de déduction logique.

Les bébés sont des petits scientifiques, c’est prouvé par les neurosciences.

Et donc, on s’empresse de communiquer avec eux. Il est maintenant possible de parler à son bébé, en s’inspirant de la langue des signes. 

La semaine dernière, j’ai regardé une émission sur les jumeaux, sur Arte.

Leur comportement est passé au crible. Et il en sort quoi ?  Pas grand chose.  Certains sont fusionnels, d’autres un peu moins.

Ces enfants, monozygotes, troublent la science.

Je suis mamie de jumeaux et j’ai l’occasion de les observer. Ce sont deux petits garçons bien différents. Certes, ils se ressemblent mais l’un semble plus sensible, l’autre bouge déjà davantage.

A quel moment ont-ils une conscience ?

C’est difficile à déterminer. Ils connaissent la voix de leurs parents, de leur sœur. Ils commencent à sourire et pleurent quand ils ont faim.

Ils vont maintenant développer leur langage et leur motricité.

Ce sont deux êtres qui se développent, à leur rythme.

Et nous, on galère.  Ils ont une ‘horloge’ dans le ventre. A bientôt deux mois, il est difficile d’espacer les biberons. Ils ne prennent pas toujours la dose complète et ont faim bien trop tôt.

C’est épuisant. 

Gérer des jumeaux, c’est un peu comme gérer une entreprise. Il faut trouver le bon ‘Business Model’

Il faut apprendre à déléguer, ne pas être maniaque du détail. On est vite en ‘surchauffe’ quand ils ont faim en même temps. On est dépassé par la logistique avec tous ces biberons à laver, la lessive …   Et tant pis si le ménage n’est pas fait.

Pour une maladroite comme moi, c’est encore plus compliqué. Je ne supporte plus les boutons-pression, il y en a trop.

Dans la pénombre, j’ai du mal à distinguer les vitesses sur les tétines. Personne n’a pensé aux grands-parents qui ont la vue qui baisse !

Arthur et Baptiste, je ne sais pas si vous êtes des petits génies (comme les neurosciences voudraient nous le faire croire).

Les p’tits gars, si vous avez un signe de maturité, un poil de jugeote,  essayez de comprendre que vous épuisez tout le monde ! 

Avez-vous vu les cernes sous les yeux de vos parents ?  C’est un signe de manque de sommeil.

On ne vous demande pas grand chose, simplement de dormir de minuit à 5 heures, ce sera un bon début.

 

Photo à la une : Freepik

10 Commentaires

  1. corinne Ducasse

    Bonjour, je n’ai pas la chance d’être encore grand-mère et j’adorerais donner des biberons ! J’imagine la fatigue de ta fille mais cela doit être un grand bonheur d’avoir ces petits.
    Il y a des jumeaux dans ma famille et mes filles risquent d’en avoir ! Je te demanderai des conseils !
    Belle journée

    Réponse
    • Jo

      Je te donnerai des conseils avec plaisir. Je suis au top pour changer les couches, donner les biberons et leur chanter des chansons.
      Mais il y a aussi des tonnes de linge, les biberons à laver …
      Heureusement, leurs sourires effacent la fatigue.
      Belle semaine à toi.

      Réponse
  2. Sissi

    Ma mère avait une amie qui avait coutume de dire au sujet des enfants et notamment des siens : « C’est mignon quand ça dort. »
    C’est vrai que s’occuper de bébés et d’enfants en bas âge est épuisant pour leurs parents et plus encore pour leurs grands parents qui n’ont plus la même énergie et s’occupent aussi quelquefois de leurs parents qui vieillissent, ce qui est ton cas. Cela représente une grosse charge mentale, requiert une super organisation et génère inéluctablement beaucoup de fatigue et de stress. Je comprends que tu soit fatiguée et j’espère que Monsieur JST prend quelquefois le relais s’il le peut.

    Réponse
    • Jo

      Pour se donner du courage, on se dit que ça ne va pas durer, ils vont bien finir par espacer ces biberons.
      Pour l’instant, mes parents vont bien. J’y vais un peu moins, j’ai peur de m’endormir en voiture.
      Mon mari travaille, il aide aussi. Il pilote parfaitement la poussette à jumeaux et fait des balades avec eux.
      Je confirme ‘les bébés, c’est mignon quand ça dort’.

      Réponse
  3. matchingpoints

    Lorsque nous avions des bébés, les livres de Dolto étaient nos livres de chevet. La réalité n’est pas toujours aussi douce, les petits anges sont parfois de petits diables et lorsqu’on n’a pas vraiment dormi pendant plusieurs nuits de suite, on est tout simplement épuisé. Alors avec deux…
    Courage aux parents et aussi aux grand-parents, après 3 mois ça devrait aller, patience !

    Réponse
    • Jo

      Oui, j’avoue, parfois, à 4 heures du mat, j’ai envie de les mettre au fond du jardin pour DORMIR.
      C’est un peu galère. S’ils boivent en simultané, ils prennent de petites quantités et pleurent 2 heures après. S’ils sont décalés, on ne peut pas dormir.
      Le papa a repris le travail (il est pompier et part pour des gardes de 24 heures). J’ai proposé mon aide car c’est vraiment compliqué, des jumeaux.
      ça va aller … Oui, mais quand ?

      Réponse
  4. Janachète

    Gérer des jumeaux ne doit pas être simple pour les parents alors pour les grands parents. ..
    Et en plus de la grande soeur qui n’est pas si grande que ça.
    Pourtant c’est mignon !
    Allez dans un mois ou deux ils feront leurs nuits.
    Courage à vous tous et santé aux BB.
    Bon week-end Jo !

    Réponse
    • Jo

      Et du coup, je suis peu présente sur les réseaux sociaux. Je ne pensais pas reprendre du service pour les bibs mais là, c’est indispensable. Notre fille est très fatiguée. Alors, je m’agace, je ne vois pas les vitesses sur les tétines dans la pénombre, les boutons pression m’exaspèrent. Et ce rot, qu’ils mettent parfois une demi heure à faire …
      Quand la fatigue est là, difficile de rester zen.
      Des jumeaux, c’est du sport ! Et pourtant, on leur pardonne tout quand on voit les jolis sourires qu’ils font depuis une semaine.
      Dans quelques mois, on y pensera plus … Jusqu’aux douleurs des dents !!!

      Réponse
  5. Solange

    Ah les bébés c’est jamais simple et avec deux encore plus compliqué et comme nous avons aussi une nouvelle venue dans la famille Irina 2 semaines nous savons ce que c’est (enfin les parents nous racontent) car elle est encore trop petite pour la garder!
    Bon courage aux parents et grand parents et j’espère que ces petits garçons vont enfin prendre le rythme et dormir un peu plus!
    Bon week-end Jo

    Réponse
    • Jo

      Félicitations. Quel joli prénom ! Du courage, on en a. C’est le sommeil qui manque.
      ça va aller, leurs sourires font oublier ces petites misères. Et surtout, ils sont en pleine forme.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *