L’enfant et l’ordinateur

L’enfant, l’ordinateur et on pourrait ajouter,  Mamie. Une histoire ordinaire d’une grand-mère et d’une petite fille qui se familiarisent avec l’ordinateur. Pour les deux,  l’effet est positif, la stimulation variée.

A six ans, Mathilde adore chercher ses musiques préférées sur YouTube. Ce sont principalement des chansons entendues dans des dessins animés. Elle chante, elle danse, elle imite les héroïnes.

On se retrouve également pour explorer le traitement de texte. Elle sait maintenant très bien repérer les lettres. C’est propice aux échanges. Elle s’interroge, cherche l’accent sur le e, je lui montre la touche é. Elle recopie les mots de sa dictée, change les couleurs et la taille des lettres. Elle fait des progrès de jours en jours.

Hier, elle a trouvé, toute seule, le programme d’entrainement de calcul utilisé par sa maîtresse. Nous avons regardé quelques exercices ensemble, sur le site  J’apprends les maths avec Picbille.

A son âge, pas de tension, aucune négociation. Mathilde accepte nos directives, sans discussion.

Bien sûr, une présence à ses côtés est indispensable, mais j’avoue, je lui laisse un peu d’autonomie devant le clavier.

Grave erreur !

Hier, j’étais dans la cuisine et Mathilde cherchait la chanson de Shakira dans Zootopie. Tout se passait bien.

Quelques minutes plus tard, elle me dit

  • Comment on écrit Sexy ?

Je pensais au titre d’une chanson et je lui demande des précisions. Elle me répond le plus naturellement du monde :

  • A l’école, les garçons disent qu’on peut trouver des trucs rigolos si on tape « Sexy ».

Elle était dans le moteur de recherche, elle avait tapé CECSI !  Ouf, elle ne sait pas l’écrire.

Dans la cour, à la récréation,  les enfants parlent donc de sites interdits, violents et pornographiques. Avec quels mots ?  Je ne sais pas. En tout cas, Mathilde était bien décidée à visionner ces ‘trucs rigolos’, selon son expression.

C’est angoissant de savoir que certains gamins de cet âge ont  accès à des photos, des films qui leur sont interdits. Qui leur a montré ? Un grand frère, un copain.

On est loin de l’atmosphère poétique des photos de Robert Doisneau.

Nostalgie des atmophères à la Doisneau

On sait bien qu’un enfant, de ses premiers gazouillements à l’adolescence, ne peut pas vivre dans un cocon. Avant, on pensait, à juste titre, que la violence était à l’extérieur du domicile, dans la rue, à l’école.

On découvre que les pires images sont cachées dans l’ordinateur et que l’enfant cherche bien trop tôt à les regarder, sur les conseils des plus grands.

Très franchement, je ne pensais pas être confrontée à ce problème au CP. Mathilde n’a que  six ans, c’est encore un bébé.

Je lui ai simplement répondu que ‘Sexy’ n’amenait à rien de rigolo et comme il était l’heure de partir, j’ai rangé l’ordinateur.

Je n’ai pas parlé de cet incident à ses parents devant elle.

En l’apprenant, ils étaient aussi surpris que moi.

Le contrôle parental, nous pensions le mettre en place à l’adolescence. Il va falloir déployer des stratégies bien plus tôt.

Six ans ! Je suis sidérée et un peu inquiète aussi.

 

Recevez mes articles en vous abonnant.


 

16 Commentaires

    • Jo

      Ok test

      Réponse
  1. Valerie

    Il faut être vigilant partout et tout le temps ! Samedi aprèm après le dej, j’ai allumé la TV car j’aime bien les reportages après les infos ! Et bien je suis tombée sur une scène de sexe qui m’a choquée ! Non pas pour ce qu’elle montrait ( une gonzesse à dada sur un mec , les seins à l’air en train de gémir etc … ) mais parce que c’était une chaîne normale un samedi après-midi heure à laquelle n’importe quel petit enfant peut tomber dessus !
    Ou va le monde ? Je suis sidérée
    Merci pour cet article
    Bizzz
    Valerie

    Réponse
    • Jo

      Je fais aussi très attention quand j’allume la télé. De temps en temps, en journée, il y a des extraits du film du soir qui peuvent faire peur aux enfants. Bref, il faut toujours être vigilant, c’est un peu pénible.
      Bonne semaine.

      Réponse
  2. Black sapes

    c’est vrai que sur le net on trouve le meilleur comme le pire, c’est un terrain dangereux pour de jeunes enfants malheureusement on ne peut pas toujours être dérière eux !!!
    Bonne soirée

    Réponse
    • Jo

      Le net, c’est comme la rue, si on ne respecte pas les codes, on risque l’accident.
      Le problème, c’est surtout qu’ils cherchent les réponses à leurs questions sur internet au lieu de demander aux adultes. Et les réponses peuvent leur faire peur sur le net !

      Réponse
  3. chiffonsmacarons

    faire attention aussi quand ils visionnent certains dessins animés qui sont « trafiqués » toujours rester à côté d’eux Je lui ai fait un dossier favoris où elle a le droit de naviguer pratiquement seule, et je garde quand même un oeil

    Mais d’un autre côté, ils prennent plus de plaisir à faire une dictée en traitement de texte que sur un cahier à la main , ça leur apporte un petit côté ludique
    Bonne soirée

    Réponse
    • Jo

      Merci du conseil pour les dessins animés. J’encourage le traitement de texte, le clavier sera leur moyen de communication mais il ne faut pas oublier que l’écriture est essentielle à leur développement.

      Réponse
  4. Solange

    Alors là je suis bien d’accord, les enfants de maintenant sont très précoces, il faut être très vigilant
    Bon week-end Jo
    Bises

    Réponse
    • Jo

      Pour eux, ces nouvelles technologies, c’est tellement naturel et ça peut les mener là où il ne faut pas aller.
      Bon we à toi. Bises

      Réponse
  5. maman est occupée

    Certains contenus sur You Tube sont très limites et libres d’accès. Il existe aujourd’hui une appli You Tube Kids, je pense que cela doit éviter ce genre de problèmes.

    Réponse
    • Jo

      Oui, merci de l’info, on va protéger l’ordinateur mais rien ne remplace la vigilance de l’adulte qui accompagne l’enfant.

      Réponse
  6. La Baladine

    Je ne suis pas surprise. Ma fille n’avait que 8 ans quand j’ai été confrontée à la même situation, ou presque: elle est arrivée de chez un copain en me disant « tu sais, les garçons ils ont tapé sexe sur google ».
    Cette fois-là, le contrôle parental avait fonctionné, elle était chez des gens attentifs.
    Le problème, c’est qu’il y a des parents qui confient leurs enfants à l’ordinateur comme si c’était une nounou.

    Réponse
    • Jo

      Quand nos filles étaient au lycée, les garçons se passaient des cassettes où ils enregistraient le ‘fameux’ film de Canal. Ils disaient à leurs parents que c’était un match de foot.
      Mais ils avaient 17 ans, on peut leur pardonner. 6 ans, c’est un peu jeune pour ce genre d’images.

      Réponse
  7. MaTchingpoints

    Un bel article et surtout très utile. Nous le constatons aussi, nos petits enfants se débrouillent parfaitement bien sur Internet, pour le meilleur et malheureusement aussi pour le pire !

    Réponse
    • Jo

      C’est ça, ils se débrouillent tellement bien qu’ils prennent les chemins interdits. Heureusement, elle hésitait sur l’orthographe, ce qui m’a permis de savoir où elle allait. Vigilance, il n’y a que ça. A surveiller comme le lait sur le feu. Bon week-end Mesdames.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *